Actualité locale & société

Metz : de l’art au numérique à TCRM-Blida (photos)

Le tiers-lieu de création, de production et d’innovation artistique et numérique TCRM-Blida, situé à Metz, a ouvert ses portes ce week-end du 11 octobre pour se dévoiler le temps d’une visite improvisée alors qu’il abritait le Hackathon GEN Lorraine.

C’est Nicolas d’Ascenzio, le directeur, qui guide la visite de cette endroit atypique, propriété de Metz Métropole via une convention sur 3 ans avec la Ville de Metz.

hackathon

L’ancien dépôt des bus TAMM avait pu dévoiler tout son potentiel de machine à rêve imprégnée d’art et de numérique à l’occasion de la dernière Nuit Blanche, en octobre 2013, et c’est en renonçant à cette manifestation que l’exploitation de TCRM-Blida a pu être financièrement envisagée.

Aujourd’hui, TCRM-Blida, accueille 7 collectifs d’artistes, comme Paradigme, en résidence dans “La Grande Serre”. Ils viennent profiter du lieu pour créer. Ces résidences ne sont pas pérennes : elles varient de un jour à 6 mois.

Près de 22 associations se sont également installées dans ce tiers-lieu, parmi elles le Graou Lab, un “fab lab” dédié à l’impression 3D, ou encore l’association Zikamine, qui dispose d’un studio pour sa radio ZKM Radio.

[note color=”#d0d5dc”]Un tiers-lieu est un endroit dont l’environnement social se distingue des deux types de lieux principaux, à savoir la maison et le travail. Il facilite l’échange et la rencontre.[/note]

Le jeu vidéo est aussi au coeur de l’ADN de TCRM-Blida, notamment à travers un atelier de rénovation autour du retrogaming. Un laboratoire de recherche basé sur jeu vidéo sera par ailleurs inauguré à Blida d’ici le mois de novembre.

Mieux que des mots, voici quelques photos de ce tiers-lieu atypique :

Et demain ? Le numérique, bien sûr

Aujourd’hui, Blida n’est pas conventionné ERP (Etablissements Recevant du Public) et ne peut, de ce fait, pas accueillir le grand public. Certains travaux, comme l’installation de sanitaires, doivent encore être réalisés. La salle qui a abrité le Hackathon sera justement réservée à l’accueil du public d’ici le premier semestre 2015.

Mais c’est bien le numérique qui se dessine comme l’avenir du lieu, avec en ligne de mire la candidature du Sillon Lorrain au Label French Tech (lire notre article sur le lancement de la candidature en cliquant sur ce lien).

Nous ne visitons pas le premier étage occupé par une cinquantaine de cellules, qui étaient en fait les bureaux administratifs des TCRM. Pourquoi ne pas les exploiter et les laisser vacants ?

Nicolas D’Ascenzio explique que le potentiel de cet espace est pour l’instant réservé à l’éventuel accueil d’entreprises autour du numérique, le point d’interrogation pour l’instant étant la labellisation French Tech.

Il revient à notre micro sur cet endroit impressionnant qu’est Blida, mais aussi sur son avenir :

Le tiers-lieu TCRM-Blida dévoile, en quelques photos, son potentiel et ses secrets, à mi-chemin entre la création artistique et le numérique, synonyme d’avenir.

Ville(s) / territoire(s) :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr