Economie & emploi

Le Sillon Lorrain lance sa candidature au label French Tech

La candidature du Sillon Lorrain au label French Tech a été officiellement lancée ce vendredi 21 février 2014 au Cescom de Metz.

Photo : Tout-Metz.com
Photo : Tout-Metz.com

La French Tech, c’est quoi ?

Ce programme, à l’initiative de la Ministre Fleur Pellerin, a pour vocation de faire rayonner la France sur la carte du monde des principales nations numériques en soutenant financièrement la croissance des startups et en boostant l’économie numérique.

Pour cela, une enveloppe de 215 millions d’euros est prévue, elle s’articulera autour de 3 étapes essentielles :

  • La labellisation des grandes métropoles numériques
  • L’accompagnement aux initiatives privées (200 millions d’euros)
  • L’attractivité internationale (15 millions d’euros).

De cette manière, une “équipe de France” des métropoles les plus dynamiques en matière d’économie numérique (les “Métropoles French Tech”) sera constituée. L’initiative permettra le développement d’écosystèmes favorables à l’émergence du numérique.

Pour obtenir le label French Tech, il est nécessaire de remplir plusieurs critères.

Les métropoles choisies doivent représenter un secteur numérique important aussi bien par sa taille que par son dynamisme. Elles doivent également disposer d’un environnement urbain favorable, lisible et attractif à l’international.

La candidature du Sillon Lorrain

french-tech

L’amphithéâtre du Cescom était pratiquement rempli. Entrepreneurs du numérique, associations et élus se sont donnés rendez-vous pour le lancement de la candidature du Sillon Lorrain (Nancy, Épinal, Metz et Thionville) au label French Tech.

La soirée s’est ouverte sur les discours du Président de Metz Métropole, Jean-Luc Bohl, et du Président du Sillon Lorrain, Dominique Gros, qui rappelle le potentiel du pôle métropolitain, qui réunit 4 agglomérations :

“Sans le Sillon Lorrain, nous regarderions le label French Tech en tant que spectateurs : ça se passerait ailleurs”

La parole a ensuite été donnée aux associations présentes : Graoulab, Nancy Numérique, Le Fourneau Numérique, Grand Est Numérique, La Poudrière, Coworking Metz et Tous Branchés.com.

Elles ont pu faire part de leurs besoins auprès des élus. Au programme, le dépôt d’un manifeste sur les besoins du secteur, qui regroupe les points suivants :

  • Émergence de lieux et infrastructures uniques en Lorraine
  • Locaux évolutifs et adaptés aux besoins spécifiques des entreprises numériques
  • Implication des structures de formation aux besoins de compétences et d’emploi
  • Existence de programme(s) d’accélération de start-up
  • Animation du réseau et visibilité des actions
  • Une gouvernance d’abord entrepreneuriale
  • Capacité à dégager des ressources financières et humaines
  • Une volonté / capacité réelle de travailler en commun
  • Une implication des entreprises régionales leader du numérique

L’accent a été mis sur le fort potentiel de création d’emplois du numérique. 3600 entreprises existent en Lorraine, et génèrent 11 000 emplois. Sur cet ensemble, plus de 3000 entreprises entreprises sont constituées d’1 à 2 personnes, mais ont la possibilité de créer de l’emploi.

Pour les associations présentes, les besoins sont nombreux et le constat est le suivant :

“Le mot “filière” ne correspond pas, nous ne sommes pas une filière, nous sommes un écosystème complexe, avec des codes parfois difficiles à interpréter par le monde du business, et ce bien que nous en fassions pleinement partie.

Nous ne sommes pas que l’avenir, nous sommes le présent, et c’est dès aujourd’hui que nous voulons créer des emplois, innover, et participer à donner une nouvelle image de la Lorraine.

En lançant cette initiative qui concerne les entreprises du secteur numérique, vous allez devoir accepter que ce soient les entreprises qui la pilotent, pas le politique.”

Prochaine étape : la mise en place de groupes de travail ouverts consacrés au développement de l’économie numérique seront organisés.

Le sillon lorrain va également lancer dans les prochains jours une page destinée à toutes les entreprises et toutes celles et ceux qui souhaitent soutenir la candidature au label. Cette page leur permettra d’afficher clairement ce soutien et leur accord avec le manifeste présenté ce 21 février 2014 au Cescom de Metz aux collectivités locales.

Le Sillon Lorrain a officiellement lancé sa candidature au Label French Tech. S’il l’obtient, il sera mis à l’avant de la scène numérique à l’échelle mondiale, et ses entreprises et porteurs de projets pourront bénéficier de financements spécifiques.

Ville(s) / territoire(s) :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr