Politique & social

Pompidou-Metz sous la menace d’une réduction de budget de la Région

Jean-Pierre Masseret, Président du Conseil Régional de Lorraine, est revenu ce matin du lundi 15 décembre 2014 sur le budget 2015 qui serait alloué au Centre Pompidou-Metz, prévu « pour l’instant » à 3 millions d’euros.

L’occasion aussi pour le socialiste de mettre Jean-Luc Bohl, Président de Metz Métropole, face à ses responsabilités. Sinon ? Le budget sera réduit à 1,5 million d’euros.

JP-Masseret

Visiblement agacé lorsque le sujet du Centre Pompidou-Metz est abordé à l’occasion d’un petit-déjeuner de presse, c’est principalement à Jean-Luc Bohl que Jean-Pierre Masseret en veut lorsqu’il est question du budget 2015 prévu par la Région, à hauteur de 3 millions d’euros.

Pour expliquer sa colère, il revient sur le budget de fonctionnement initial du Centre Pompidou-Metz, à hauteur de 14 millions d’euros par an. Ce même budget qui, selon ses propres termes, permet au Centre de proposer des « expositions de qualité ». Il affirme même :

« Pompidou n’est pas une MJC du quartier Gare »

Initialement, le budget était découpé comme suit :

Le reste doit provenir du mécénat et des recettes. Alors que Jean-Pierre Masseret avait prévu un « coup de pouce » supplémentaire au Centre en participant finalement à hauteur de 4 millions d’euros, Metz Métropole a, en conséquence, retiré le « surplus » de son propre budget au lieu d’en « profiter ».

Jean-Pierre Masseret dénonce clairement une « gestion à courte-vue » de Metz Métropole pour le Centre Pompidou Metz.

Aujourd’hui, le Président de la Région Lorraine est agacé des critiques de Jean-Luc Bohl vis-à-vis du budget 2015 prévu à hauteur de 3 millions d’euros (au lieu des 4 millions de départ, donc), et en arrive même à menacer de réduire encore plus son budget.

Quand il s’agit de la situation financière du Centre Pompidou-Metz et du Président de Metz Métropole :

« S’il n’arrête pas de faire porter le chapeau au Conseil Régional de Lorraine, ça va mal aller »

En somme, il présentera un amendement lors du vote du budget, ramenant le budget de la Région au budget initial, à savoir 1,5 million d’euros.

Rubriques
Ville(s) / territoire(s) :
Personnalité(s) :

Sur le même thème

Un commentaire

  1. Ces politiques le nez sur la calculette n’ont aucune vision de la ville et de son développement. Le court terme plutôt que le projet pour la cité, voilà la politique de l’UMP et du PS.

    Depuis l’ouverture du centre, le Front de Gauche à Metz et en Moselle, et plus particulièrement le PCF s’alarme de cette situation comme de celle des employés de la société phone régie maltraités par leur direction.

    Vous pouvez être sûr qu’avec les élections cantonales qui arrivent à grand pas ces idées courageuse deviendront vite majoritaire à gauche dans notre département. Choisissez l’original, pas la copie.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
X