Politique & social

Pas de répit pour Dominique Gros lors du dernier conseil municipal de son mandat

Pour son dernier conseil municipal en tant que Maire, Dominique GROS n’aura que très peu de temps été épargné par son opposition, à qui il faut le dire, il n’aura pas fait que des compliments lors de son discours d’introduction (à lire / écouter plus bas).

Stationnement, urbanisme, commerce de centre ville, Muse, Waves, équipements, déchets, transport, dépenses, propreté, … les critiques courantes ont donc été servies au fil des points du conseil municipal, combattues une par une par le Maire, bien décidé à ne rien lâcher sur son bilan.

Mais alors qu’il pourrait sembler logique que les opposants habituels de Dominique GROS soient à la manœuvre, certains de ses propres conseillers municipaux, désormais soutiens de listes qui n’ont pas été adoubées par celui qu’on désignera bientôt comme “l’ancien maire de Metz”, n’ont pas hésité à lui lâcher quelques coups de griffe, ou lui faire part de certaines frustrations ressenties en cours de mandat.

Autre caractéristique de ce dernier conseil municipal, attendue, l’incursion régulière de la campagne électorale pour les municipales 2020, et des candidats en lice s’affrontant stérilement au détour des prises de parole.

Anecdote enfin, avec le déclenchement de l’alarme incendie de l’hôtel de ville, au beau milieu du conseil municipal, envoyant élus, conseillers municipaux, personnel et presse sur la place d’armes, dans l’attente de l’intervention des pompiers. Vérification faite, ce n’était qu’une fausse alerte.

Deux grands projets en question

Au cours de ce conseil municipal, les élus ont été amenés à se prononcer sur le choix des équipes lauréates qui réaliseront deux projets initiés plus tôt dans le mandat. Il s’agit du futur centre socio-éducatif de Borny lancé en mai 2019, et de l’ensemble immobilier situé sur la dernière parcelle de l’îlot de l’ancien hôpital Bon Secours, dans le bâtiment historique, initié quant à lui en juillet 2019.

On retiendra notamment le désaccord de certains conseillers municipaux de voir le choix des équipes être validé lors du dernier conseil municipal (en réalité le vote se portait sur l’avis du jury, qui lui s’est déjà prononcé). Une décision qui, selon une partie d’entre eux, aurait du être laissée à la prochaine équipe municipale, même si les projets avaient été voulus et lancés dans le cadre du mandat actuel, le maire rappelant que son mandat n’était pas encore terminé.

“Je serai maire à 100% jusqu’à la dernière minute de mon mandat. Je signe des courriers, je prends des décisions, je finalise des projets”

Dominique GROS, le 27 février 2020

Entre autres critiques, on notera aussi l’évocation d’un manque d’ambition pour la taille du plateau médical qui sera réalisé à Bon Secours, et le désaccord sur la stratégie adoptée pour l’offre de stationnement de ce même projet, qui s’appuiera sur le parking Maud’huy, et pas sur de nouvelles places.

Pour ce qui est du centre socio-éducatif de Borny, la critique s’est concentrée sur l’arrivée tardive de ce projet dans le mandat, l’équipement aurait pour certain(e)s du être réalisé bien plus tôt, voir-même avant la Boîte A Musique (BAM).

Un discours de fin de mandat très politique

Alors que l’on pouvait s’attendre à une prise de parole quelque peu solennelle, Dominique GROS a prononcé un discours plutôt offensif en ouverture de son dernier conseil municipal à cette place.

Après avoir remercié l’ensemble des élus et des conseillers municipaux pour les échanges réalisés, entre autres, lors des 127 conseils municipaux de ses deux mandats, soit 651 heures de débats, au cours desquelles plus de 3 350 délibérations ont été discutées, dont 72% ont été approuvées à l’unanimité.

Dominique GROS a ensuite égrainé les différents majeurs qu’il a pu avoir avec son opposition tout au long de ces 12 années, sur des projets aujourd’hui difficiles, voir impossible, à remettre en question.

Voici ce discours en vidéo :

Rubriques
Ville(s) / territoire(s) :
Personnalité(s) :

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
X