Politique & social

Centre socioéducatif de Borny : un projet de bâtiment bioclimatique retenu (images)

Un nouveau centre socioéducatif d’ampleur va être construit à Borny, dans le prolongement de la Boîte à Musique (BAM), le long du boulevard d’Alsace. Il s’agit-là du dernier équipement public lancé sous l’ère de Dominique GROS.

à droite de la BAM sur l’image, le bâtiment viendra s’insérer entre les deux cheminements en diagonale

Le projet, évalué à 9,16 millions d’euros, sera à la fois un centre social, un lieu d’accueil enfants-parents, un espace de coworking destiné aux associations du quartier et un café-restaurant associatif d’insertion.

La perspective sur le quartier, lorsque le bâtiment aura été livré en 2022

Le projet, lancé lors du conseil municipal de mai 2019, s’est appuyé sur un concours restreint de maîtrise d’oeuvre, où 3 candidats avaient été admis à concourir, parmi une cinquantaine de propositions.

Le jury a statué sur les 3 propositions, signalant que l’un des projets (proposé par ABC Studio architectes, en collaboration avec BET TRIGO, ECOHAL et LESLIE acoustique) s’était véritablement dégagé des autres tant vis à vis de l’originalité de la proposition, que du bien-fondé de son insertion dans le quartier et des caractéristiques environnementales souhaitées par la ville.

Le projet de centre socioéducatif de ABC Studio a surclassé ses concurrents aux yeux du jury

Il sera proposé aux élus de valider le choix du lauréat retenu, au cours du conseil municipal du 27 février 2020, dernier exercice du genre pour Dominique GROS en tant que maire de Metz.

Le projet en détail, et en images

Très ouvert sur l’espace public par le biais de grande baie vitrées, la construction fait appel à l’alternance de textures au niveau de son l’enveloppe : verre, béton matricé et résille métallique.

Le projet, qui vient s’intégrer de façon cohérente avec la BAM sur le style général, avec notamment des murs en béton blanc percés de formes géométriques, disposera d’une surface utile de 1 706 m², et s’appuiera sur le dénivelé existant à cet endroit.

Margaud Antoine-Fabry, élue municipale, détaille le projet à notre micro :

Côté environnemental, mis à part une toiture végétalisée, le projet a fait le choix d’une construction bioclimatique offrant de nombreux atouts en matière environnementale et en matière de coût global.

Un bâtiment bioclimatique prenant en compte l’apport de lumière naturelle, les orientations, le traitement acoustique intérieur et qui prévoit un rafraîchissement nocturne et de la ventilation naturelle.

ABC Studio

L’ensemble comportera, comme le souhaitait la ville :

  • des espaces conviviaux, ouverts sur le quartier, pour favoriser la rencontre des publics et faire un véritable lieu de vie proposant des espaces ressources pour les habitants et les associations du quartier
  • un parvis et des espaces de jeux extérieurs sécurisés pour les enfants
La cour intérieur du futur bâtiment socioéducatif de Borny
  • des espaces conviviaux, ouverts sur le quartier, pour favoriser la rencontre des publics et faire un véritable lieu de vie proposant des espaces ressources pour les habitants et les associations du quartier
  • des espaces flexibles et polyvalents pouvant répondre à de nombreux besoins d’animation, à l’accueil de spectacles et de manifestations.

L’espace café-restaurant sera relié à une cuisine professionnelle, disposant d’un îlot de préparation permettant l’organisation d’ateliers de cuisine.

Un travail collaboratif sera engagé avec les partenaires et les associations de Borny pour construire ensemble le projet d’établissement pendant la préparation et la construction du bâtiment.

A l’intérieur, un espace qui est tout à la fois le hall d’accueil, l’espace rencontres et une salle en gradins faisant en même temps office d’escalier pour accéder aux espaces du 1er étage.

Côté agenda des travaux, ils débuteront vers le mois d’avril 2021, pour une livraison de l’équipement positionnée sur la fin de l’année 2022.

Le choix du nom définitif du bâtiment sera laissé à la nouvelle équipe municipales, choisie lors des élections de mars 2020. L’architecte propose “La Pépinière”, Dominique GROS a une préférence pour “Le Grand Domaine”, mais imagine que le nom sera choisi en collaboration avec les habitants et les associations du quartier.

Rubriques
Ville(s) / territoire(s) :
Personnalité(s) :

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
X