Politique & social

Hôpital militaire Legouest : objectif 1000 vaccinations par jour, 5 jours sur 7

Déjà actif pour la vaccination anti-covid depuis le 18 février 2021, l’hôpital Legouest a « passé la seconde » le lundi 5 avril suivant les instructions du ministère, en passant de 100 à 250 vaccinations par jour.

L’objectif de vaccinations de l’hôpital militaire de Metz, dès lors que le nombre de doses de vaccins pourra lui être livré par l’hôpital de Mercy (le centre départemental de dispatching) en nombre suffisant, est de 1000 personnes par jour, soit environ 20.000 personnes par mois lorsque le rythme aura atteint son apogée.

D’ici-là, celles et ceux qui viennent pour leur rendez-vous se disent en confiance, et rassuré(e)s par les uniformes militaires qui les entourent, personnels administratifs et médicaux compris.

Montée en puissance

Lundi dernier, l’hôpital Legouest est passé de une à trois lignes de vaccination, et à une trentaine de personnels pour gérer l’ensemble. A terme, ce seront 10 lignes de vaccination qui seront actives, grâce notamment aux renforts de régiments médicaux de l’armée, qui oeuvre désormais de façon très importante à la campagne nationale de vaccination. Là, ce seront plus de 80 personnes qui devront être sur le pont pour accueillir les personnes cinq jours sur 7 entre 8h et 18h30.

Des personnels de santé, anciens militaires des services médicaux des armées, réservistes et même civils, viennent ici aussi proposer spontanément leur aide bénévole pour faire face à l’afflux de personnes apportées par Doctolib ou la plateforme téléphonique dédiée.

Car à l’hôpital Legouest comme dans tout autre centre de vaccination, la procédure est la même, de l’inscription à l’accueil administratif, l’injection et les quinze minutes sous surveillance après celle-ci avant quitter les lieux.

D’ailleurs, dès que le centre a été ajouté à la liste sur Doctolib, les créneaux de rendez-vous ont été pris d’assaut, et Legouest a fait le plein à hauteur du nombre de doses disponibles à date.

Pour Réjane, infirmier cadre supérieur de santé paramédical, et responsable du centre de vaccination en ce vendredi 09 avril 2021 que nous avons rencontré sur place :

« il est logique pour l’armée de participer à la politique de santé publique »

Une armée qui prévoit déjà la logistique de sa prochaine augmentation de la cadence de vaccination. Ainsi, l’entrée et la sortie sont déjà équipées de tentes destinées à permettre l’attente des personnes en conservant les distances de sécurité adéquates.

Ville(s) / territoire(s) :

2 commentaires

  1. C’est bien . Le virus ne prend pas de pause le week-end. Un hôpital est ouvert 7/7 jours. On trouve pas le moyen de faire les vaccinations le week-end ? ? Je dois me faire vacciner. + de 50 ans avec des pathologies. C’est bien beau d’avoir une recommandation du médecin traitant et un système doctolib. Ca fonctionne bien. Mais aucun centre dans le département moselle ne prend de RDV. beau coup médiatique pour logoust. Il y a vraiment un PB en France et avec les vaccinants, les vaccins et le gouvernement. Alors a.mon niveau permettez moi de douter de l’efficacité de toutes ces mesures……..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page