Actualité locale & société

#GEMAB21 : deux signatures indispensables avant le départ des montgolfières

Ce vendredi 23 juillet 2021 signe l’ouverture de la 17e édition du Grand Est Mondial Air Ballons (GEMAB). Comme à l’accoutumée, et ce n’est pas pour rien, la signature de deux protocoles indispensables initie l’événement.

D’un côté la nécessité de prendre en compte le risque spécifique de collision entre les lignes électriques à haute tension et un ballon qui ne les auraient pas vues ou qui n’aurait pas les éviter. De l’autre, la prise en compte des éventuels dégâts causés par une montgolfière sur des terres agricoles au moment de l’atterrissage.

Sans ces deux conventions, le GEMAB ne pourrait tout simplement pas commencer.

À gauche, Denis PIARD, au centre, Philippe BURON-PILATRE, à droite Jean-Marc BAIZÉ

Jean-Marc BAIZÉ, directeur régional d’Enedis, filiale indépendante du groupe EDF, a apposé sa signature sur la convention garantissant la prise en compte du type de risque durant le temps de vol, et le protocole suivi dans le cas où une montgolfière rentrerait en collision avec une ligne à haute tension, pour éviter par exemple que le courant ne soit relancé avant d’avoir vérifié que les passagers et leur ballons étaient en sécurité.

Il détaille le processus au micro de Tout-Metz :

Denis PIARD, administrateur de Fédération Régionale des Syndicats d’Exploitants Agricoles du Grand Est, était aussi sur les lieux pour le traité de solution à l’amiable lorsque les montgolfières atterrissent dans les champs des agriculteurs de la région.

Il nous éclaire sur le fonctionnement de ces accords :

Philippe BURON-PILÂTRE, président et fondateur de l’événement a signé ces documents et nous explique en quoi ils sont nécessaires au bon déroulement du GEMAB :

À lire aussi :
J-3 avant le #GEMAB21 à Chambley : ce qu’il faut savoir avant de se rendre sur le site
Pass sanitaire obligatoire au Mondial Air Ballons 2021

Pour voir toute l’actualité du GEMAB cliquer ici.

Ville(s) / territoire(s) :
Personnalité(s) :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page