Fort de Bellecroix Metz

Voulue déjà par Vauban au XVIIème siècle et réalisée par Cormontaigne au XVIIIème siècle, sous Louis XV, en parrallèle de Thionville, une nouvelle ceinture de fortifications modernes entoure enfin la ville de Metz.

Qu’en reste-t’il aujourd’hui ? A la fois beaucoup et peu de choses, mais surtout le fort de Bellecroix.

Une double couronne, c’est à dire un point de défense renforcé pour garantir l’est de Metz.

3 kms de fossés, 4,6 kms de galeries souterraines, tous des éléments impressionnants organisés aujourd’hui pour accueillir tout visiteur curieux.

Après Cormontaigne, Napoléon III puis l’occupation allemande retouchera un peu l’ensemble.

Au pied de ces fortifications, les casernes Steimetz servaient d’habitat pour environ 25 000 soldats.

Si une partie a été détruite à cause de ruines trop importantes, elles sont aujourd’hui totalement remises en valeurs pour accueillir commerces, bureaux, logements, un musée, ou encore une galerie d’art urbain sur un concept très innovant.

Egalement à l’entrée du fort de Bellecroix, un mémorial pour la 95ème D.I. Américaine, qui y subit de très lourdes pertes en voulant libérer Metz en 1944.

Ils y gagnèrent également le surnom donnés par leurs adversaires allemands, « d’hommes de fer de Metz ».


Découvrez toute l’histoire de la ville de Metz ci-dessous :

L’histoire des bâtiments de Metz :
Bâtiments militaires de Metz
Bâtiments civils de Metz
Bâtiments religieux de Metz
Bâtiments administratifs de Metz
Monuments urbains de Metz
Autres bâtiments historiques de Metz

Dossier complet sur l’histoire de Metz :

Histoire de Metz : Sommaire principal
Chronologie
Grands évènements à Metz
Monuments & Bâtiments de Metz
Personnages messins
Histoire de l’Art à Metz
Histoire des quartiers de Metz
L’histoire à Metz aujourd’hui


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X