Actualité locale & société

Metz : nouveau look pour le quartier Sainte-Thérèse (images et vidéo)

Le projet de réhabilitation du quartier Sainte-Thérèse à Metz, à la place notamment de l’ancien hôpital Bon-Secours, a été dévoilé ce mardi 25 février 2014. Présenté comme « plus aéré et plus vivant », le projet retenu sera voté lors du dernier Conseil Municipal de la mandature actuelle.

Pour rappel, le bâtiment de Bon Secours doit être détruit dans le courant de l’année 2015.

Le futur quartier Ste Thérèse vue du ciel . Image : ville de Metz
Le futur quartier Ste Thérèse vue du ciel . Image : ville de Metz

Depuis le déménagement de l’hôpital Bon-Secours à Mercy en 2012, le quartier Sainte-Thérèse avait perdu en vivacité, notamment économique, et attendait un renouveau.

La Ville de Metz avait (en février 2013) lancé un dialogue compétitif plutôt qu’un appel d’offres. Trois équipes composées d’urbanistes, d’architectes, de paysagistes et de sociologues avaient été retenues pour proposer un projet.

Ces trois projets ont été soumis à l’avis d’un comité consultatif intégrant notamment 2 membres du comité de quartier, qui ont rendu leur avis. La municipalité a retenu le projet de l’équipe « Ateliers Lions-IRIS Conseil » de Paris.

Un nouveau visage pour le quartier

L’actuel espace, de forme carrée et fermé par les 4 façades de l’ancien hôpital, sera complètement repensé et modifié. Une grande allée piétonne traversa l’ensemble en diagonale, permettant une circulation à pieds.

Avant / après : de l'actuel au futur quartier Ste Thérèse à Metz. Images : ville de Metz. Animation : Tout-Metz.com
Avant / après : de l’actuel au futur quartier Ste Thérèse à Metz. Images : ville de Metz. Animation : Tout-Metz.com

De chaque côté de l’allée piétonne, environ 400 logements seront disposés, de format variable, allant du pavillon de plain pied à l’immeuble de 2 à 6 étages, mais aussi des espaces verts et des jardins privatifs.

L'église Ste Thérèse (à gauche) vue depuis l'entrée du Lycée Louis Vincent. Image : ville de Metz
L’église Ste Thérèse (à gauche) vue depuis l’entrée du Lycée Louis Vincent. Image : ville de Metz

Une partie de l’hôpital sera conservée : la partie ancienne en pierre, où une école primaire permettant d’accueillir en moyenne 450 élèves sera installée. Une aile du bâtiment abritera les salles de classe, et l’autre hébergera des bureaux et un gymnase.

A ceci il faut ajouter : un restaurant scolaire, une nouvelle mairie de quartier, et des salles de réunion et un nouveau square de 600m².

Au pied des immeubles, commerces, terrasses et restaurants auront pour objectif de redonner vie au quartier. La commercialisation des lots (environ 5000m²) devrait d’ailleurs débuter d’ici 2015.

L’automobile en ligne de mire

Profitant de la réhabilitation du quartier, le projet cible également les automobilistes. Une nouvelle artère de Metz, empruntée par les bus et les voitures, sera réduite.

La circulation sera donc moins « agréable » pour les voitures : la rue de Verdun (actuellement en 2 fois 2 voies le long du Lycée Louis Vincent) sera réduite à 2 fois 1 voie.

Ailleurs, les voitures seront « tolérées« . Il est expliqué que le flot des automobiles doit être dévié vers la rue de Verlaine (à double sens) et l’avenue de Nancy.

Le projet a toutes les chances de plaire aux habitants du quartier : du neuf, du vert, de l’espace et moins de circulation, après la disparition des sirènes des véhicules d’urgence avec le départ de l’hôpital.

Le renouveau du quartier Sainte-Thérèse est en marche et son nouveau visage sera connu d’ici une dizaine d’années, en attendant le projet sera voté ce jeudi 27 février 2014 en Conseil Municipal.

Rubriques
Ville(s) / territoire(s) :

Sur le même thème

6 commentaires

  1. Ce que je craignais arriva… Des maisons types Mikit et des immeubles de 6 étages types Claude Rizzon au milieu de la belle architecture de ce quartier… A l’image de la verrue du quartier de la Vacquiniere construite par l’européenne de l’immobilier. Vous faites d’un quartier paisible un carrefour !

    1. Euh,la généralité du quartier et plutôt dense et de même hauteur que celui d’un nouveau immeuble de 6 étages….

      Alors sinon vous en pensez quoi de l’école,du parc,de la place piétonne,de verdure… etc ?!
      Il y a souvent de la critique facile et pas toujours pertinente sur le net,vous en êtes un bon exemple !

      Part contre sur un quartier comme celui de Bonsecours supprimer des places de parking c’est bien,mais ce qui n’est pas précisé,c’est est ce que les places vont être compensés par des places en parking souterrain ou autres ??

  2. @lorrain
    Non, la volumétrie du quartier, ce ne sont pas des immeubles de 6 étages.
    Et c’est en totale contradiction avec « l’esprit de village » dont D. gros nous a rebattu les oreilles lors de la réunion publique d’hier soir.
    De même sa volonté exprimée de « mise en valeur de l’eglise »…. quand elle devra faire face à un gros cube de 6 niveaux.
    Et quid de l’autre coté de la transversale, près de la place Maud’huy, où l’autre bâtiment le plus massif du projet écrase 2 des rues les plus étroites de l’emprise : la rue Verlaine (à double sens) et surtout la rue Ambroise-Paré

    Enfin, rajouter 400 habitations, alors qu’il y a un nombre record de logements vides à Metz (voir http://rue89.nouvelobs.com/2014/02/27/carte-commune-est-pleine-logements-vides-250251) – tout en limitnt la circulation dans le quartier, Est-ce bien raisonnable ?

    Bref, l’école, la verdure oui (même si la maquette semble montrer quelques recoins qui pourraient rapidement virer sordide). Les cubes néostals, à l’image des horreurs construites rue aux Arènes, mille fois non !

    D’autres projets (dont ont dit qu’ils avaient la préférence du Comité quartier, mais n’ont été au final pas retuenu – sans qu’on sache très bien sur quel critère) semblaient nettement mieux équilibrés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X