Centre des congrès de Metz : le département va payer sa part

Le Conseil Départemental de la Moselle financera sa part du centre des congrès de Metz, à hauteur des 10 millions d’euros initialement prévus.

Le règlement sera étalé entre 2017 et 2020 à hauteur de 2,5 millions chaque année. L’information a été annoncée officiellement lors de la réunion trimestrielle ce 4 décembre 2017.

Image : Wilmotte & Associés

Le Conseil Départemental de la Moselle était partenaire financier au lancement du projet du futur centre des congrès de Metz en 2013. Une participation à hauteur de 10 millions d’euros votée en juin 2013, aux côtés de Metz Métropole et de la ville de Metz.

Mais en septembre 2014, l’assemblée départementale avait finalement voté pour son propre retrait du projet et donc de son financement, contraignant les porteurs à le recalibrer partiellement.

En cause selon Patrick Weiten le président du Conseil Départemental, la baisse des dotations budgétaires de l’Etat mises en place à cette époque, et en aucun cas une réponse au refus de la ville de Metz de financer les travaux de St Symphorien en vue de l’Euro 2016 :

« Nous n’avons jamais nié le fait que le centre des congrès était un élément structurant, nous n’avions simplement plus les moyens de le financer ».

Tout en revoyant partiellement la voilure du futur centre des congrès, les autres partenaires réunis au sein de la SPL en charge du projet avaient porté l’affaire devant le tribunal administratif (TA) de Strasbourg, l’accord de financement ayant été conclu officiellement.

Le TA a statué sur le dossier en janvier 2017, condamnant le département de la Moselle à régler sa part de la facture. Un jugement confirmé par la Chambre Régionale des Comptes le 14 septembre dernier.

Bien qu’ayant fait appel de la décision du TA, Patrick Weiten a annoncé ce 4 décembre 2017 que la facture serait étalée sur 4 ans et intégrée dans le dispositif AMITER, permettant de ne pas augmenter le budget d’investissement du département.

« Nous sommes dans un Etat de droit. C’est une décision de justice, on l’applique. »

a-t-il ainsi déclaré, précisant qu’il siégera au Conseil d’Administration, pour y porter la voix de la Moselle, pour participer à la gestion du centre des congrès ainsi qu’à son animation.

Et pour commencer, il propose un changement de nom : actuellement Centre des congrès Robert Schuman, le chef du département verrait bien le bâtiment se dénommer Centre des congrès Metz Métropole Moselle.

A lire dans la même rubrique :

Laisser un commentaire