Culture & spectacles

Trois lorrains de 10, 16 et 45 ans remportent le tremplin métal Hellfest 2018

Le groupe, composé d'un père et de ses 2 fils, sera à l'affiche aux côtés d'Iron Maiden et de Marilyn Manson

Ils sont lorrains, ils sont âgés respectivement de 10, 16 et 45 ans, ils se prénomment Rod, Mat et Jean-Serge, et le dernier de la liste est le père des deux premiers.

A eux trois, ils forment depuis un an le groupe Redemption. Ils seront sur la scène du plus gros festival européen de musique métal en juin prochain. Une histoire peu banale…

Le groupe Redemption. De gauche à droite : Rod à la batterie, Mat à la guitare et au chant, et Jean Serge à la basse

Avec leurs propres compositions, les trois gaillards viennent en effet de remporter un tremplin dont le gagnant se produira le 24 juin prochain sur l’une des scènes de la 13ème édition du Hellfest.

Il s’agit ni plus ni moins que du plus gros festival rock & métal d’Europe, qui accueillera (entre autres) Iron Maiden, Limp Bizkit, Megadeth ou encore Marilyn Manson en 2018.

Le groupe familial de son côté, s’est monté il y a tout juste un an, et vient d’aligner une dizaine de concerts.

Une histoire hors du commun

Imaginez : Rod, le batteur, est en CM2. Son frère Mat est en seconde au lycée Fabert, et se destine à des études dans le commerce. Tous les deux sont nés à Metz.

Les deux musiciens n’ont jamais suivi de cours de solfège, ils ne savent ni lire, ni écrire une partition. Ils assument d’ailleurs parfaitement un apprentissage « sur le tas » :

« on a plus appris à faire du rock, que de la musique »

Au départ, il s’agissait d’une envie de « faire comme ces artistes sur scène », vus sur des DVD de concerts. Puis, accompagnés directement sur leurs instruments par un environnement familial baignant dans la musique, ils ont commencé à jouer ensemble avec leur père, avant de monter le groupe.

Les deux frangins : Mat à gauche, 16 ans, et Rod à droite, 10 ans

Le tremplin « The Voice of Hell » les propulse sur la scène du Hellfest

En janvier 2018, le père des deux musiciens en herbe leur propose de participer au tremplin « The voice of Hell ». Une sorte de « The Voice », mais à la sauce Métal : public bon-enfant, mais extrêmement exigeant. A la clé, un ticket pour jouer devant des dizaines de milliers de festivaliers.

Bien sûr, l’opportunité (tout comme le festival basé près de Nantes) est énorme, et le nombre de groupes de métal à vouloir s’y produire est important. Face à Redemption, ce sont près de 600 groupes venus de toute l’Europe qui sont en concurrence sur le tremplin.

Ils ne pensent pas une seconde avoir une chance, mais ils s’inscrivent.

Après avoir séduit et fortement mobilisé leurs supporters pour franchir les premières étapes faisant appel aux votes par internet, Redemption se retrouve dans la liste des finalistes.

« Cela fait plusieurs années qu’on voulait aller au Hellfest tous les trois. Au final, la première fois qu’on ira, ce sera pour se produire sur scène »

Là, ce fut au jury de désigner le vainqueur. Redemption l’a emporté et s’apprête à vivre une expérience qui s’annonce inoubliable, impliquant une hausse du rythme des répétitions et la préparation d’une premier EP.

Un rêve de gosses qui se transforme en réalité. A notre micro, Mat raconte ce parcours peu banal :

En remportant ce tremplin, Redemption pourra donc se produire 30 minutes sur la seconde scène du Hellfest, et sera invité en VIP pendant les 3 jours du festival.

Redemption bénéficiera aussi d’une visibilité que l’on imagine importante, tant du point de vue du poids du festival dans le paysage du Métal (150.000 festivaliers – 70 nationalités), que de celui de l’originalité du groupe lui-même : sa composition, et son histoire qui ne fait que commencer.

Voici Redemption en vidéo :

Pour suivre leur aventure, rendez-vous sur la page Facebook du groupe en cliquant ici.

Rubriques

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Close
X