Actualité locale & société

SNCF : en Lorraine, 130 chantiers sont prévus courant 2015

Depuis 2013, la SNCF a mis en place un projet de modernisation du réseau. En 2015, cela se traduit par 1500 chantiers à l’échelle nationale, dont 130 en Lorraine. Les conséquences pour les voyageurs seront inévitables.

Photo : SNCF
Photo : SNCF

La rénovation du réseau doit permettre, à terme, de le rendre plus performant, de maintenir un haut niveau de sécurité et, entre autre, de faciliter les voyages.

Quels chantiers en Lorraine, et quelles conséquences ?

Le point sur les chantiers majeurs

Au cours de cette année, il faudra assurément s’attendre à voir du mouvement sur les gares et sur les voies en Lorraine. Parmi les 130 chantiers de la région, 10 chantiers majeurs auront lieu sur 10 mois. Ils concernent le Sillon Lorrain :

  • Renouvellement des rails entre Thionville et la frontière luxembourgeoise du 9 février au 8 mai
  • Renouvellement du pont-rail de Zoufftgen du 16 au 28 mars
  • Mise en service de nouvelles infrastructures en gare de Metz (quais, aiguillages, signaux…) les 4 et 5 avril
  • Mise en service du Poste de Commande Centralisée du réseau lorrain à Pagny-sur-Moselle les 4 et 5 avril
  • Renouvellement d’aiguillages dans le secteur de Pagny-sur-Moselle du 13 avril au 3 juillet
  • Renouvellement des voies dans les secteurs de Champigneulles et Dieulouard du 13 avril au 3 juillet
  • Renouvellement d’aiguillages en gare d’Uckange du 25 mai au 13 juin
  • Renouvellement des voies en gare de Metz du 1er juin au 17 juillet et du 10 au 28 août
  • Renouvellement d’aiguillages en gare de Nancy du 31 août au 10 octobre
  • Remplacement d’éléments de structure du pont-rail d’Ars- sur-Moselle du 10 octobre au 7 décembre

Noël Lescasse, directeur production TER Lorraine, revient au micro de Tout-Metz sur les principaux chantiers lorrains en 2015, et sur leurs conséquences :

De nouveaux quais pour la Gare de Metz

D’un montant de 133 millions d’euros, le projet de modernisation de la gare de Metz, cofinancé (Etat : 33,42 M€ ; Région Lorraine : 23,29 M€ et SNCF Réseau : 76,36 M€), prévoit de nouveaux quais, de nouveaux aiguillages et de nouveaux signaux.

Les voies circulables dans les deux sens du nord de la gare jusqu’à Montigny-lès-Metz permettront aux trains de disposer de nouveaux itinéraires de départ et d’arrivée.

Les nouveaux aiguillages devraient quant à eux permettre des départs et arrivées plus rapides afin de libérer de la place pour les trains suivants.

Autre objectif : l’augmentation du trafic. Deux voies supplémentaires et accessibles à tous via des ascenseurs et des escaliers mécaniques. Plus de trains devraient ainsi pouvoir être accueillis.

Photo :  Frédérique Clément / ©SNCF
Photo : Frédérique Clément / ©SNCF

Des travaux qui ne sont pas sans conséquences

Qui dit travaux de modernisation, dit forcément perturbations et conséquences pour les voyageurs. Parfois, il s’agira de changements d’horaires, d’autres fois, de temps de parcours allongés (allant parfois jusqu’à 6 minutes selon les chantiers) ou encore des parcours modifiés.

Lorsque cela sera nécessaire, des navettes seront mises en place.

Pour les utilisateurs du réseau TER Lorraine, et en particulier de la ligne Nancy – Metz – Luxembourg, une fiche horaire spécifique valable du 3 février au 25 mai 2015 est à consulter en cliquant sur ce lien (PDF).

Concernant les TGV et les trains Intercités, les horaires et billets vendus tiennent compte des modifications éventuelles. Ces modifications sont signalées lors de l’achat des billets.

230 millions d’euros investis en Lorraine

En 2015, près de 230 millions d’euros sont investis en Lorraine, dont 116 millions d’euros pour moderniser et développer le réseau ferré classique (hors LGV) et 113 millions d’euros pour la maintenance du réseau.

Via un contrat de performance signé avec l’Etat, SNCF Réseau, le gestionnaire d’infrastructure unifié, a depuis 2008 donné un coup d’accélérateur à la modernisation du réseau. Entre 2008 et 2015, le programme a permis le renouvellement de plus de 1000 km de voie chaque année.

Le programme se poursuivra encore jusqu’en 2020. Sur la période 2013-2020, plus de 2,5 milliards d’euros par an seront investis dans le projet de modernisation du réseau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page