Economie & emploi

La Grande Région a le GEN numérique

La 1ère rencontre entre professionnels de la filière numérique de la Grande Région a eu lieu mardi 15 octobre 2013 au Cescom de Metz.

Baptisée #GEN1 et nourrie de tables rondes et de networking, la journée a connu un franc succès.

GEN1-cescom-metz-2013

Organisé par l’association Grand Est Numérique, qui fête bientôt sa première année d’existence, cet événement a été organisé en 4 mois à peine.

Tous entrepreneurs de la Grande Région à l’emploi du temps chargé, le défi d’organiser cet événement en un temps record s’est aussi fait grâce au soutien d’un de leurs principaux partenaires, le Cescom, lieu où s’est d’ailleurs déroulé #GEN1.

Pari gagné pour #GEN1

Cette rencontre avait 3 objectifs en ligne de mire :

  • Rassembler un maximum d’acteurs de l’économie numérique de la Grande Région sur une journée
  • Aborder différentes thématiques du monde numérique destinées aussi bien aux professionnels qu’au grand public
  • Générer un maximum de networking, d’échanges de cartes et de rencontres entre professionnels du numérique

Tous ont été atteints. En effet, #GEN1 a mobilisé plus de 180 inscrits et a été animé par une trentaine d’intervenants.

Le succès s’est également largement mesuré sur les réseaux sociaux, et en particulier sur Twitter. En tout, 829 tweets utilisaient le hashtag #GEN1, comprenant ainsi 366 messages originaux, 433 RT (ou retweets) et 30 messages.

Les principaux acteurs du numérique de la Grande Région ont participé à l’événement. Qu’il s’agisse d’intervenants, de journalistes (issus du milieu économique) et de participants venus de Meuse, de Moselle, de Meurthe-et-Moselle, des Vosges et du Grand Duché, ils ont tous répondu présent à l’appel de #GEN1.

Toutes les tables rondes, dont la liste est disponible ici, ont eu du succès. À aucun moment la salle n’a désemplie, que ce soit dans l’auditorium à l’occasion des tables rondes ou pour se rencontrer, échanger et faire du networking.

GEN1-TABLE-03-15-10-2013-SD-011

Et c’est bien ce point qui est essentiel et qui est mis en avant par l’association GEN : la filière du numérique de la Grande Région a, dans un premier temps, besoin de se structurer et de se rencontrer.

La création d’emplois en ligne de mire

D’après le rapport numérique du CESEL établi par Philippe Buron-Pilâtre et son équipe en septembre, en Lorraine, le secteur du numérique représente 11 000 emplois dans plus de 3 600 entreprises.

Un chiffre qui, d’après l’association Grand Est Numérique et beaucoup d’autres, pourrait devenir plus parlant dans les années à venir, à certaines conditions bien sûr, comme nous le précise le Président :

La filière cherche à se rencontrer, a besoin de se structurer et a conscience que l’action des collectivités locales, si elle tape juste, peut produire des effets en termes d’emploi.

Si cette première rencontre était couronnée de succès, elle n’aurait pas été possible sans le soutien de plusieurs partenaires largement impliqués :

partenaires-GEN1

Qu’en est-il de la suite pour l’association Grand Est Numérique ? Tous les détails déjà connus de leurs projets à venir sont à (re)découvrir dans cet article.

Ville(s) / territoire(s) :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr