Actualité locale & société

Réforme des rythmes scolaires : du changement dans les écoles à Metz

Dominique Gros, maire de Metz, a annoncé ce vendredi 22 mars la mise en place de la réforme des rythmes scolaires dès la rentrée 2013, pour les écoles maternelles et primaires publiques de la ville.

Dominique Gros, maire de Metz, et Danièle Bori, adjointe municipale chargée de l'enseignement, très à l'aise avec la réforme. Photo : Tout-Metz
Dominique Gros, maire de Metz, et Danielle Bori, adjointe municipale chargée de l’enseignement Photo : Tout-Metz

Après de multiples concertations et avoir rencontré les différents acteurs concernés (enseignants, parents d’élèves et directeurs d’établissements), la ville a fait le choix de suivre le gouvernement et d’appliquer dès la rentrée prochaine la réforme, sans demander de dérogation.

Le maire affirme ne pas avoir entendu d’arguments en faveur de la semaine de 4 jours, instaurée en 2008, et ajoute que cette décision de l’ancien gouvernement s’est révélée « néfaste pour pas mal d’enfants ».

« Tous les spécialistes reconnaissent que ce n’était pas une bonne décision », ajoute le maire pour appuyer son argumentation.

Dominique Gros affirme s’inquiéter pour le niveau de l’éducation en France, jusqu’ici reconnu dans le monde entier, et maintenant en chute libre au classement mondial, notamment concernant le niveau de lecture des écoliers. Le maire affiche donc son soutien au gouvernement dans cette démarche.

La semaine des écoliers messins passera donc à 4 jours et demi. Pour la demi-journée supplémentaire, la ville a retenu le mercredi, selon ce qui est ressorti des concertations. En cause principalement, les besoins des familles recomposées, de plus en plus nombreuses, pour organiser la garde des enfants le week-end.

En respect de la demande du corps enseignant, la municipalité n’allongera pas la pause méridienne, qui restera de deux heures. Et toujours en réponse aux demandes des acteurs concernés, les 45 minutes enlevées par jour ne seront pas fractionnées en 3 fois 15 minutes.

En parallèle, un observatoire de la réforme sera mis en place pour évaluer son impact chez les élèves.

Même à l’approche de l’élection municipale, le maire tient à agir rapidement, estimant que ce que la réforme peut apporter aux enfants est plus important que ces considérations politiques.

C’est donc sans sourciller et avec assurance que Dominique Gros a assumé sa décision, malgré la polémique nationale engendrée par la réforme du gouvernement et la désapprobation de l’opposition.

Ce qui va concrètement changer en 2013

Les horaires appliqués dès septembre 2013 dans les écoles municipales sont les suivants :

  • Du lundi au vendredi : de 8h30 à 11h45 et de 13h45 à 15h45
  • Le mercredi, de 9h à 12h.

Pour répondre aux besoins des parents qui travaillent, un accueil périscolaire sera assuré dès 7h30 tous les jours (y compris le mercredi), pour le même prix que les années précédentes, soit 1€ par heure.

Un accueil périscolaire après 15h45 sera aussi prévu, pour une durée minimale d’une heure de fréquentation.

La restauration scolaire ne sera pas instaurée le mercredi. La ville négocie actuellement avec les associations périscolaires pour un accueil des enfants le midi dans les centres de loisirs sans hébergement, pour les parents qui en auraient besoin.

La municipalité estime que cette réforme correspond à la politique éducative mise en place à Metz, et que si la ville est prête à l’appliquer si rapidement, sans demander de dérogation, c’est grâce au développement des accueils périscolaires ces dernières années.

Le coût de la réforme est évalué aux environs de 900 000 €, sachant que l’Etat apportera son aide la première année pour près de la moitié de cet investissement. Pour les années suivantes, la ville devra assumer seule les frais.

La ville de Metz appliquera la réforme des rythmes scolaires dès la rentrée 2013 dans les écoles municipales maternelles et primaires.

Ville(s) / territoire(s) :

29 commentaires

  1. Un grand n’importe quoi: à la clé, des enfants plus fatigués, encore plus longtemps dans du collectif avec une journée presque identique en volume horaire. Un vrai problème pour les parents le mercredi s’il n’y a pas de cantine; du bricolage avec des gens recrutés à la va vite , sans qualification, une garderie en somme sans réel projet. Les activités du mercredi (sport , musique) passées à la trappe. Le mercredi c’est le jour des enfants, parfois avec les grands parents, parfois avec une maman qui ne travaille pas ce jour là pour profiter de voir grandir et d’EDUQUER ses enfants! Ridicule et validé par la municipalité malgré une désapprobation largement majoritaire des parents !la concertation? on vous a entendu, on fera ce que l’on veut! la dictature dit « tais-toi » la démocratie dit « cause toujours! » tel est le constat. Monsieur Dominique Gros, je ne voterai plus pour toi!

  2. Personne sur Metz ne désirait la réforme ni parents ni enseignants….Pour le bien des enfants il fallait opter pour le samedi matin!

  3. Concertation ? On consulte quelque camarades, quelques militants d’improbables associations puis on décide. Après avoir annoncé qu’il y aurait un débat au conseil municipal…

  4. Je suis consternée par le fait qu’il n’y ait pas de cantine le mercredi midi. Comment faire quand on travaille à 45 mm de l’école? Que deviennent les enfants le mercredi après midi : périscolaire ou la rue???
    Merci à ces gens qui prennent des décisions sans connaissance des réalités du terrain.
    Bien à vous !!!!

      1. Avant (concernant le mercredi) :
        – Certains parents qui travaillaient le mercredi amenaient les enfants chez papi mamie (parfois loin de metz) avant de commencer leur journée de travail (ou la veille). Comme ce ne sera plus possible : soit papi et mamie auront la santé et l’argent pour faire un aller-retour à midi, soit il faudra payer le périscolaire donc baisse du pouvoir d’achat pour la famille ;
        – les parents enseignants gardaient leurs enfants le mercredi, mais maintenant, le temps de faire le trajet de retour, il faudra laisser l’enfant au périscolaire 5 fois dans la semaine au lieu de 4 : bref, baisse du pouvoir d’achat ;
        – les parents à temps partiel prenaient congé le mercredi pour garder leurs enfants. Ils vont devoir TOUS négocier autrement avec leur employeur, histoire de ne pas perdre une matinée de salaire pour rien. Bon courage…
        – Il me semble que les enfants de moins de 3ans peuvent être accueilli à l’école mais pas en périscolaire. Or un bon nombre d’assistantes maternelles (entre autre mes 2 employées) ne travaillent pas le mercredi… bref que vont devenir ces enfants le mercredi à midi jusqu’à leurs 3ans révolus? et qui va les garder le mercredi matin de 7h30 à 9h ? de plus il faudra payer une assistante maternelle 15min de plus les autres jours puisque l’école démarrera plus tard (8h30, oh mince alors, baisse du pouvoir d’achat…

        Et, on a bien remarqué la fatigue de nos enfants lors de la semaine du 2 au 5 avril, 4 jours non stop… hi hi hi, je souhaite bien du courage à tous…

        cette réforme fait beaucoup de mal aux associations sportives qui doivent changer leurs formules. ex : l’enfant n’auront le droit qu’à une séance de gym au lieu de 2 par semaine pour des questions de pb d’organisation liés au mercredi matin qui ne sera plus

        Franchement, qui peut affirmer que nos enfants iront mieux et auront un meilleur niveau en bossant 5 jours non stop ?

  5. Combien cette réforme de pacotille va-t-elle encore coûter aux contribuables ? Les ménages sont déjà pris à la gorge et la Gauche ne cesse de les étrangler, tant au-niveau local que national. Pour 2 parents qui travaillent dans un foyer et qui essaient de s’en sortir, combien va leur coûter le périscolaire qu’il devront payer en plus ?
    Comment peut-on imaginer que nos enfants vont devenir des Normaliens avec une telle réforme. Non, vraiment, la mairie doit arrêter de croire au Père Noël !

    2014, c’est pour demain ! Vivement ce jour et je sortirai le Champagne !

    1. Cette réforme ne tient pas de la Mairie mais du gouvernement !
      Et c’est pour les enfants,mais bon quand on pense qu’a sa petite personne effectivement des petits changements c’est toujours dérangeants….

  6. IL FAUDRA ME DIRE COMMENT LE FAIT DE METTRE DEBOUT ET DE DEMANDER UNE ATTENTION 5 JOURS D’AFFILÉS A DES ENFANTS ENCORE BIEN JEUNES, PEUT ÊTRE BON POUR LEUR RYTHME!!
    Et pour répondre à MESSIN avant la demi journée supplémentaire c’était le samedi,et encore avant du temps des grands parents,le jour de congés dit « journée des enfants » était le jeudi!mais jamais on ne leur a fait faire 5 jours de suite juste pour dire qu’une décision d’un gouvernement de droite est mauvaise!là on pense à tout sauf aux enfants!en plus rien d’organisé pour le midi,du grand n’importe quoi!les assistantes maternelles vont perdre encore plus en pouvoir d’achat,elles qui sont déjà a 3 euros de l’heure ,plus de garde le mercredi!du sport le mercredi?terminé!bravo à cette décision sans précédent,alors que raccourcir les vacances d’été aurait été plus logique!ha oui mais les instituteurs veulent leurs vacances….mince!bon ben tant pis!c’est les gosses qui trinquent!oui vivement 2014!!

      1. Super pour les gens qui ne bossent pas. Excusez ceux qui se lèvent car ils n’ont pas la pssibilité de vivre avec un seul revenu !

        1. les gens qui ne bossent pas, ne pourront tjrs pas bosser, surtout pour les familles monoparentale!!!!
          qui elles sont obligées de survivre, avec AUCUN REVENU;

      2. Messin,en tant qu’assistante maternelle,mère de 3 enfants,et travaillant depuis plus de 20 ans dans ce métier,je pense avoir un peu de connaissance sur le rythme scolaire et son impact sur les enfants….Ayant gouté aux semaines de 4 jours + samedi matin,a celles de 4 jours,a celles de 5 jours en collège avec mercredi et samedi matin travaillé,j’ai une petite idée ….et peut etre plus ignorante à vos yeux mais sur plus polie et respectueuse car je ne me permet pas ce genre de réflexion utopique basé sur l’égocentrisme!
        2014 sera peut être un premier pas avant le grand saut de changement de politique en France car comme il se doit,ce pays change régulièrement d’étiquette….

  7. ECOLE DEBUSSY : pas de périscolaire sur place, mais prise en charge par une association à 1 km de cette école. En d’autres termes au lieu de rester à l’école jusqu’à 16h15, les enfants vont perdre leur temps à ce rendre dans un lieu éloigné qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige. Le temps d’arriver dans les locaux de l’association, il sera 16H15, les parents iront les chercher leurs enfants. Mais ils devront s’acquitter d’une heure de garderie. Les fonctionnaires de police pourront verbaliser les voitures stationnant près de l’ARC EN CIEL (pas de place donc voitures mal garées) Enfants inutilement fatigués. Cette réforme n’avait de sens que si la répartition sur l’année scolaire était modifiée. Il est scandaleux que cette école n’ai pas de périscolaire sur place. Seuls les mères au foyer et les grands parents peuvent venir chercher les enfants aussi tôt et ainsi leur éviter ce supplément de fatigue contreproductive. Une mesure de GAUCHE serait d’instaurer de périscolaire à DEBUSSY.

  8. NOUS AVONS BESOIN DE CANTINE LES MERCREDIS!!!!!
    Nos enfants ont faim, meme les mercredis!!!!
    on va travailler pour les nounous!!!!
    bravo!
    avis générale de mobilisation !!!!
    nos enfants ne sont pas des moutons, que l’on envoie ballader ainsi!!!
    sérieusement, monsieur, le maire,
    il faut une cantine les mercredis avec un relais de prise en charge pour les après midis, jusqu’à 18h!!!
    les mamans seules qui travaillent pour survivre avec leur enfants, n’ont pas toutes des voitures!!!!
    et n’ont pas toutes des employeurs conciliants,
    ni de papy ni de mamy!!!
    on recule!!!!dans le ravin!!! à ce rythme, non, soyez sérieux!!! messieurs, pensez un peu à çà!!!

    1. est-ce que le périscolaire pourra acceuillir les enfants pour le repas du mercredi????
      les lunch box seraient une alternative au problème, chaque parent prépare un repas pour son ou ses enfants, avec un encadrement périscolaire, et le tour est jouer;-)

  9. maman seule avec ses 3 enfants, sans mamie ni papi, obligée de travailler pour SURvivre…. pas de cantine le mercredi!!!!!!!!!! je suis tellement choquee et je cherche une solution depuis plusieurs mois deja!! la rentree scolaire est imminente!!!!! que vais -je faire???rajoutez a ca mon budget serré (donc nounou impossible)….MESSIN, quel conseil pour toutes ces combattantes, qui se levent tous les matins pour travailler, alors qu’il serait tellement simple de rester chez soi, aux frais de l’etat, à toucher le RSA!!!!!! ceux qui ne travaillent pas n’ont pas de soucis de cantine ni de periscolaire… comme je les envie…

  10. je précise egalement que le periscolaire demon quartier peut faire manger mes enfants, mais il n’y a pas de rammassage pour leurs ecoles….pas question que mes maternelles soient laches en pleine rue!!!

  11. courage a vous, tous les parents seul, à deux ou plus…
    la rentrée c pour bientôt!!!
    on finis toujours par y arriver;-)
    solutions solutionnages,
    restez zen koikil arrive koikil advienne.
    bonne rentrée à tous!!!

  12. Belle idée de réforme plus d’activit& sportive culturelle pour les enfants à l école si j ai bien lu la loi voulue par le président Hollande. Au lieu de ça à Metz les enfants sont mis à la porte de l’école à 15h45 au lieu de 16h15. Si les parents n’optent pas pour du périscolaire payant les enfants auront le droit de trainer devant la télé ou dans la rue en bas des immeubles…cool comme activité je ne crois que Hollande pensait à ce type d activité et en prime les éléves se lèvent aussi le mercredi car comme la journée est plus courte pour laisser place aux super activités périscolaire il faut retourner à l’école le mercred pour essayer de boucler le programme. J aimerais que tous les parents mécontents de la réforme à le sauce ville de Metz se soulèvent contre la mamière que la ville de Metz va l organiser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page