Politique & social

PLUi de l’Eurométropole de Metz : le collectif Sauvons la forêt de Mercy prépare la bataille judiciaire

Le Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) de l’Eurométropole de Metz cristallise les tensions. Alors que la nouvelle version du PLUi doit être votée en conseil communautaire le lundi 3 juin, l’opposition se rassemble derrière le collectif « Sauvons la forêt de Mercy et les terres du pays messin », composé d’une quarantaine d’associations écologistes, de syndicalistes et d’élus locaux.

Ses membres prévoient une série de manifestations d’ici au vote pour mobiliser la population et réclamer la révision du projet. En cas d’adoption du PLUi 2.0 par les élus métropolitains, le conflit continuera devant les tribunaux. Un recours administratif est en cours de préparation.

Conférence du collectif le mardi 14 mai au club de la presse, en présence de Jean-François SECONDÉ, Céline MOGUEN, Sébastien HESSE et Delphine SPITZ.

Metz Métropole obtient officiellement le statut de métropole le 1er janvier 2018. Auparavant, chaque commune se dotait de son propre Plan local d’urbanisme (PLU), mais suite au vote du 18 mars 2019, la métropole a décidé de se doter d’un Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi). Ce document doit devenir la référence concernant la planification et l’aménagement des territoires des 46 communes de l’Eurométropole.

Le PLUi ne fait pas l’unanimité

Fin 2023, les 230 000 habitants de l’Eurométropole sont sollicités lors d’une enquête publique. Plus de 1 200 contributions sont recensées. Cette année, au mois de mars, c’est au tour de la Commission d’enquête de se positionner. Fait rare, après six semaines d’analyses du dossier et des préoccupations des habitants, elle émet un avis défavorable. L’Eurométropole de Metz saisit le tribunal administratif de Strasbourg pour contester le verdict, mais sans succès. Les services sont contraints de revoir leur copie. Un PLUi 2.0 est établit.

Le collectif « Sauvons la forêt de Mercy et les terres du pays messin » souhaite que la nouvelle version du PLUi, déjà communiquée aux maires, soit rendue publique dès aujourd’hui, et non à quelques jours du vote, dans une logique de transparence.

Besoin réel de logement, étalage urbain, questions écologiques : les critiques des opposants à l’encontre du PLUi sont nombreuses. Céline MOGUEN, élue écologiste à Marly et membre du collectif, fait le point sur la situation :

Une réunion publique est organisée par le collectif au Centre social et culturel de Bellecroix le jeudi 23 mai 2024 à partir de 18h00.

Ville(s) / territoire(s) :
Personnalité(s) :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page