Actualité locale & société

Walygator Parc : 1 mois de sursis

Les dirigeants du Parc Walygator de Maizières-lès-Metz, les frères Le Douarin, passaient ce mercredi 23 janvier 2013 devant le Tribunal de commerce de Metz. La société, placée en redressement judiciaire le 21 novembre 2012, a eu droit à un mois de sursis pour trouver une solution aux problèmes financiers rencontrés.

Au-delà de ce mois, le tribunal pourrait prendre une décision irrémédiable pour l’entreprise, qui risque la liquidation judiciaire. Le rendez-vous est fixé au 20 février prochain.

Les précédents salaires impayés ont été régularisés. Les employés ont perçu leurs salaires de décembre dernier. La société doit maintenant s’assurer de régler en temps et en heure le prochain salaire avant l’audience de février.

Contactée par la rédaction, Frédérique Drouin, Responsable commerciale du parc, a confirmé que la solution « d’un ou plusieurs associés » est envisageable par la direction.

Pour rappel, le parc emploie actuellement 50 salariés. Un nombre cinq fois plus important en pleine saison.

Pour l’instant, la direction veut garder espoir et positiver et continue de promouvoir l’ouverture prochaine du parc, le 29 mars 2013, toujours dans l’éventualité qu’aucune décision de justice ne vienne entraver ces projets.

Il faut maintenant attendre la prochaine audience, le 20 février 2013, pour en savoir plus sur l’avenir de l’un des rares parcs d’attractions de Lorraine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page