Actualité locale & société

Amnéville : la Cité des Loisirs reprend sa marche vers l’avenir

Le nouveau plateau piétonnier de la Cité des Loisirs d’Amnéville a été inauguré ce mardi 8 juin 2021 en présence de plusieurs élus. Cet évènement s’inscrit dans un projet de réaménagement global qui sert une stratégie de modernisation et de reconquête du site initiée en 2019.

Eric MUNIER, maire d’Amnéville, coupant le ruban d’inauguration en compagnie notamment du président du Conseil Départemental Patrick WEITEN (chemise blanche, à gauche), du Vice-Président en charge du tourisme à la région Jackie HELFGOTT (chemise bleue), et du député de la circonscription Belkhir BELHADDAD (en cravate au centre).

Éric MUNIER, maire d’Amnéville, a procédé à la coupe du ruban devant l’E-max de la Cité des Loisirs, inaugurant ainsi le nouveau plateau piétonnier. Ce projet représente l’une des premières étapes de modernisation du site mosellan.

Consistant en la création de trois parvis piétonniers de couleurs différentes (bleu, vert et rouge), et outre le changement de perception des lieux, cet espace a pour but de faciliter et de sécuriser les déplacements à pied pour les visiteurs.

C’est la SPL Destination Amnéville (société publique locale), créée en octobre 2017, qui a été chargée du projet de réaménagement global du site. Bénéficiant d’un budget de 20 millions d’euros, la Cité des loisirs 2.0 traduit une volonté de renouveau avec d’une part des travaux d’aménagement conséquents et d’autre part l’arrivée de nouveaux exploitants.

Un réaménagement nécessaire du plateau

Le premier axe de réaménagement du site consiste en une réorganisation de la circulation générale. Une boucle de circulation réinventée, une vitesse réduite à 30 km/h sur l’entièreté du site, ainsi que la création d’un deuxième rond-point constituent les principaux changements.

Dans un souci d’amélioration de la qualité de visite, de nouveaux espaces de stationnements ont été créés, permettant ainsi d’éviter les stationnements anarchiques et d’augmenter dans le même temps les capacités d’accueil du site (125 places en plus). Il sera dorénavant interdit pour les visiteurs de stationner en dehors des espaces autorisés.

« Le site avait besoin d’un coup de propre »

Philippe Dieudonné, chef de projet pour spl destination amnéville

Des caméras de comptage, une douzaine, ont également été mises en place sur les nouveaux parkings afin d’améliorer l’orientation des visiteurs vers des emplacements libres. Des modifications de la signalisation sont aussi prévues. Elles permettront de faciliter l’accès au site ainsi que d’augmenter la lisibilité sur ce dernier.

La ligne à haute tension, bruyante et peu esthétique, qui traverse actuellement la Cité des Loisirs sera effacée. Les 34 pylônes qui la constituent seront supprimés d’ici mars-avril 2022. Le projet de 4,7 millions d’euros a été financé par la RTE (réseau de transport d’électricité) et par la vente de parcelles foncières.

Arrivée de nouveaux exploitants

La « cité des loisirs », telle qu’elle souhaite qu’on l’appelle, entre pleinement dans le changement de cycle initié fin 2019 (à écouter plus bas), avant que la pandémie ne suspende les projets. Chaque équipement participant au succès de l’ensemble, il s’agissait de remettre l’équipe dans le sens de la marche, notamment en cherchant de nouveaux exploitants.

La société S-PASS, spécialisée dans la gestion et l’animation d’équipements à vocation culturelle, est devenue en février 2020 le nouvel exploitant du Galaxie d’Amnéville. Un investissement d’au moins 10 millions d’euros est prévu afin d’effectuer des travaux d’aménagement de la salle de concert.

Le Pôle Thermal, qui peinait à maintenir son modèle économique depuis plusieurs années, a été repris par Arenadour, groupe landais spécialiste du thermalisme. L’offre de reprise prévoit le maintien des emplois et la reprise de l’activité.

Le Congress Center, qui accueillait des séances de cinéma et des évènements grands publics, va être reconverti en bar-cabaret-spectacles latino. « El Diablito Latino » espère recevoir ses premiers clients dès cet été.

La gestion de l’aire de camping-car a été quant à elle confiée à la société Camping-Car Park. Amnéville profite de cette reprise pour moderniser le site : accès 24h/24h et 7 jours sur 7, application mobile, réseau wifi…

Enfin le Golf d’Amnéville a été confié à Gaïa Concept. Cet équipement de 70 ha de pelouses a connu de nombreux travaux d’aménagements (rénovation de la terrasse, des vestiaires, douches et caddie master).

Ceci complète la reprise du snowhall et du zoo déjà réalisées, mais aussi la remise en route de la salle I-Max, convertie à la pratique du e-sport et de ses compétitions.

Un plan sur 20 ans

En octobre 2019, à l’occasion de la réouverture de l’I-Max, André DALLA FAVERA, 1er Adjoint au Maire d’Amnéville, avait résumé à notre micro cette vision à 20 ans, et la stratégie destinée à la servir :

Ville(s) / territoire(s) :
Personnalité(s) :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page