Culture & spectacles_ A la Une

Metz : le festival Constellations 2021 commence le 1er juillet

Le festival Constellations est devenu un rendez-vous phare de l’été à Metz. En 2021, la municipalité a prévu de nombreuses nouveautés pour faire de Metz une ville lumière. 

Constellations s’inscrit comme le festival d’arts numériques de la ville de Metz. Chaque été pendant deux mois, des installations et des œuvres numériques s’installent dans les rues du centre-ville messin. Cette année 2021, le festival se déroule du 1er juillet au 4 septembre.

La municipalité prévient déjà, les conditions de circulation dans le centre-ville seront perturbées en raison des installations de Constellations 2021. Des rues seront bloquées comme la Fournirue par exemple.

Photo : Tout-Metz.com

Trois parcours et 43 œuvres à découvrir

Plus de 70 artistes dont 30 internationaux exposent leurs 43 productions artistiques cette année. Elles jalonnent 3 parcours : Pierres numériques, Street Art et Art et Jardin. 

Chacun de ces itinéraires mêle art et numérique. En effet, des fresques murales de street artistes s’animent grâce à une application sur le téléphone et pour Art et Jardins, une visite virtuelle des jardins de l’Esplanade, avec explications, est disponible sur l’application Histoires de Metz. 

Patrick THIL, adjoint à la culture de la mairie de Metz, détaille pour Tout-Metz le plaisir de voir cette édition 2021 se tenir après une année 2020 compliquée et rappelle quelques mesures sanitaires mises en place pour Constellations 2021.

Les œuvres entre art d’aujourd’hui et patrimoine ancien

« La création contemporaine est le patrimoine de demain. Elle porte un nouveau regard sur les bâtiments de la ville. On intègre l’art d’aujourd’hui dans le classicisme architecturel messin. »

Patrick THIL, adjoint à la culture de la mairie de Metz

Pour exemple, une fresque murale place Nelson MANDELA, s’inspire des arcades du bâtiment adjacent en y intégrant un design graphique épuré et contemporain.

Un nuage interactif va être installé sur la terrasse de l’Opéra. Les spectateurs peuvent tirer des interrupteurs, accrochés au bout de fils symbolisant la pluie pour changer l’ambiance lumineuse du nuage fait de 6000 ampoules recyclées.

Egalement, place de la comédie, le jardin éphémère va être mis en place. Il a pour thème l’eau et le feu pour cet été 2021.

A coté, un dôme va être dressé. A l’intérieur, une œuvre immersive à 360° va reproduire des bâtiments emblématiques de Metz et de Montréal comme la cathédrale messine et la basilique de la ville canadienne.

Le mapping de la cathédrale et un concours de mapping

Le son et lumière sur la cathédrale, le mapping dans le jargon numérique, est bien maintenu cette année sur la place d’Armes. Il sera projeté sur la Cathédrale Saint-Etienne comme habituellement.

Il faudra réserver pour voir le spectacle avec une jauge limitée à 500 spectateurs debout.

Le nom de la projection de cette année 2021 est Morphosis 2, le prolongement de Morphosis que le public a pu découvrir lors de la dernière édition.

De plus, cette année un concours international de mapping va avoir lieu. Dix œuvres d’artistes numériques ont été choisies après l’appel à projet pour ce concours.

Jérémie BELLOT dévoile le thème de constellations de cette année et dit quelques mots supplémentaires à Tout-Metz sur le concours international de son et lumières programmé sur l’église Saint Clément au Pontiffroy.

Un évènement qui attire les messins et les touristes

1, 4 millions de personnes avaient assisté à Constellations 2019. Le maire souhaite donc faire du festival Constellations Metz un moyen d’attirer les touristes.

« Il est difficile de faire venir les vacanciers du sud vers le nord. Mais petit à petit, on arrive grâce au TGV à les faire venir de l’ouest. On a aussi des touristes belges, allemands et hollandais qui viennent à Metz pour le festival constellations. « 

François GROSDIDIER, maire de Metz et président de Metz Métropole

Ainsi, après deux ans de préparation, le budget de cette édition de Constellations 2021, se monte à 2 millions d’euros. Il est financé à un tiers par la ville de Metz, un tiers par des partenaires publics et le tiers restant par des mécènes privés.

Ville(s) / territoire(s) :
Personnalité(s) :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page