Politique & social

Christiane Pallez condamnée à 2000€ d’amende pour prise illégale d’intérêts

Pour le motif de prise illégale d’intérêts qui l’emmenait au Palais de justice, Christiane Pallez, adjointe aux affaires sociales de la ville de Metz, risquait une peine maximale de cinq ans d’emprisonnement, 75 000 € d’amende, et une possible inéligibilité.

Au final, le tribunal correctionnel de Metz, via une procédure de plaider-coupable, a condamné l’élue messine à régler une amende de 2000€ dans le cadre de l’affaire de son gendre, dont elle a favorisé l’embauche au sein de l’association ASTL “par maladresse”.

Une procédure rapide qui lui permet en reconnaissant ainsi sa culpabilité de mettre fin à l’affaire, lui évite les remous d’un procès inopportun en période pré-électorale, et lui réouvre la possibilité de participer aux prochaines élections municipales.

Voici le sujet de France 3, qui a pu interviewer Christiane Pallez hier, après sa condamnation :

Reportage réalisé par France 3 Metz.

Rubriques
Ville(s) / territoire(s) :
Personnalité(s) :

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
X