Actualité locale & société

Zoom sur la commune de Pournoy-la-Chétive

Dans le cadre de notre dossier pour vous faire découvrir les 40 communes de Metz Métropole, voici Pournoy-la-Chétive qui a rejoint la Communauté d’agglomération de Metz Métropole en 2003.


Agrandir le plan

Chaque 1er dimanche de septembre, Pournoy-la-Chétive organise la Fête des saveurs du terroir.

Présentation de la commune

Petite commune du Sillon Mosellan, Pournoy-la-Chétive s’étend sur 2.56 km² à 20 mn au Sud de Metz. Appartenant au canton de Verny, la commune compte 701 habitants (2013) que l’on nomme les Ponneux.

Histoire et blason

Blason de Pounoy-la-Chétive

La partie gauche du blason représente les armes du duc de Lorraine : 3 alérions (petits aigles) sur bande rouge et un fond jaune.

La partie haute à droite du blason composée de trois tours sur fond rouge rappelle les armes de la famille Gournay, seigneurs du lieu. La dernière partie du blason fait référence aux armes du Pays Messin en l’Isle dont Pournoy faisait partie au Moyen-Âge.

L’origine de Pournoy-la-Chétive remonte à 745 sous le patronyme de Prunido.

Pournoy tire son origine du mot “prune”, le village faisant pousser des mirabelles sur son territoire. Les Allemands appelaient d’ailleurs la commune “Klein Prunach” qui signifie petite prune. La deuxième partie du nom “La chétive” pourrait être liée au manque de fertilité de la terre de la commune.

Ce n’est qu’en 1404, que le nom se rapproche de sa forme actuelle portant le nom de Prenoy-la-Chaitisve. Son appellation actuelle sera mise en place au cours du Ier Empire. Pournoy fut attribué à Metz par le traité de Nomeny en 1604.

Pournoy-la-Chétive ne fut pas touchée au cours de la guerre de 1870. Au cours de la Première Guerre mondiale, seule sa fontaine fut détruite par un obus, il n’y eut pas de dégâts majeurs.

Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, la commune fut occupée par les Allemands. Déjà abîmée par les batailles américano-allemandes du mois de septembre 1945,  la commune servit aux Américains en tant que cible d’entraînement. C’est ainsi qu’elle fut détruite à 100% par les bombardements aériens. Il n’en reste aujourd’hui que le monument aux morts de 1932 qui recense les noms des soldats morts des trois nationalités.

Pournoy-la-Chétive aurait été rayée de la carte si M. Delacour, maire du village n’était pas allé réclamer sa reconstruction aux autorités. Il y eut trois villages de Pournoy-la-Chétive : le village détruit par les bombardements, le village provisoire en baraques qui n’existe plus depuis les années 1970 et le village tel qu’on le connait aujourd’hui.

Services

Pournoy-la-Chétive est en regroupement avec Coin-sur-Seille. Les enfants de maternelle sont pris en charge dans la commune tandis que les élèves du primaire sont accueillis dans l’école de Coin-sur-Seille.

La ville dispose d’un accueil périscolaire qui accueille les enfants le matin, le midi et le soir.

Ecole maternelle
1, place Delacour
03.87.52.59.49

Accueil périscolaire “ Les pioponeux”
Place Delacour
03.87.38.70.05

Pour aller et venir de Pouilly, il faut emprunter ligne 101 Proxis du réseau Le Met.

La sécurité de la commune est gérée par la brigade de gendarmerie de Verny.

Sport et Loisirs

Pournoy-la-Chétive dispose de 8 associations sportives et culturelles. Les activités sont accueillies à la salle polyvalente, située Route de Metz.

La commune accueille des exposants, venus de la commune et des alentours, qui viennent vendre leurs produits du terroir.

Rubriques

Sur le même thème

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X