Actualité locale & société

Rassemblements suite aux événements de Paris : est-ce une bonne idée d’y participer?

Des rassemblements vont avoir lieu un peu partout en France, en hommage aux victimes des attentats du vendredi 13 novembre à Paris (il y en a un à Metz notamment, cliquez ici pour plus d’infos).

Tout d’abord, il faut savoir que mis à part en île de France, l’état d’urgence décrété par le chef de l’Etat n’interdit pas les rassemblements en province.

Les organisateurs d’événements sont cependant appelés à si possible les annuler, ou à défaut à y renforcer la sécurité. Les autorités renforceront elles-mêmes la présence policière ou militaire aux alentours de ces derniers.

Mais est-ce une bonne idée de participer à des rassemblements de masse ?

A cette question, la plus élémentaire des réponses pourrait être non. Prudence et principe de précaution par défaut.

Car à bien y réfléchir, les organisateurs des attentats de Charlie en janvier 2015, les mêmes que ceux de Paris en novembre, ont appris qu’après de tels événements, ce type de rassemblements s’organise spontanément partout en région.

Il est donc possible que leur stratégie de terreur puisse disposer d’un second volet : toucher le pays au coeur même de sa réaction, ailleurs que dans la capitale. De la il n’y a qu’un pas pour que d’autres lieux de rassemblement puissent faire l’objet d’un ciblage particulier : les événements prévus de longue date.

Oui cela fait peur, oui en écrivant cela on ajoute à la paranoïa, et oui c’est exactement le but recherché par les attentats revendiqués ce matin par daech.

Le temps d’organiser plus avant la sécurité du pays dans le cadre de l’état d’urgence, il apparaît donc comme plus prudent de patienter, pour se protéger soi-même et ses proches en se posant la question suivante : est-ce indispensable ?

Si à cette question vous répondez oui, vous serez probablement au milieu de la foule. Que ce soit par conviction ou par bravade, pour refuser la paranoïa ambiante ou témoigner que le terrorisme ne gagnera pas.

Chacun verra midi à sa porte, et prendra ou non sa décision, c’est aussi cela, la liberté.

Reste à savoir si certains iront avec des enfants ou leur famille entière.

Un commentaire

  1. Il est urgent de répondre tous ensemble en province  » non à la terreur  » n oublions pas que c’est toujours le peup le de Paris qui est touché nous devons en province montrer notre solidarité notre soutien Ne pas se cacher derrière la façade  » cela se passe à la capitale » trop simple cela se déportera peut être un jour dans des villes de provinces nous sommes tous français sans distinction de pensées alors marchons tous ensemble des milliers pour dire  » même pas peur  » et penser Très. Fort « à tous ces jeunes. femmes hommes qui ont perdus la vie au nom de » »Rien »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page