Actualité locale & société

Le Centre des Congrès de Metz n’aura pas son parking

Si le projet du Centre des Congrès de Metz prend forme et se dévoile peu à peu (pour le découvrir en vidéo, cliquez sur ce lien), un bémol pointe le bout de son nez : celui de l’absence de parking dédié. Pour se garer, les congressistes devront s’accommoder des parkings alentours.

Image : Wilmotte & Associés
Image : Wilmotte & Associés

Si l’idée du parking souterrain a en fait été abandonnée en 2012 à cause de la présence de nappes phréatiques notamment, et du surcoût potentiel dans le budget d’autre part, d’autres alternatives existent.

60 places « amodiées » de parking seront mises à la disposition de M3Congrès dans le parking du Centre Pompidou-Metz. Entre 70 000 et 100 000 congressistes sont attendus, par an.

Le désistement du Conseil Général de la Moselle, qui s’était initialement engagé à hauteur de 10 millions d’euros, a pour conséquence une réduction du nombre de places en rez-de-chaussée, qui passe de 40 à 15. Elles seront principalement destinées aux membres du personnel.

Au sujet du revirement de situation du CG57, Thierry Jean, Président de la SPL Metz-Métropole Moselle Congrès, reste optimiste :

« Je mets tout en oeuvre pour qu’ils re-décident de financer le projet. »

Les congressistes pourront aussi se rabattre sur les parkings situés à proximité, comme celui du Centre Pompidou-Metz qui compte environ 700 places, celui de la gare ou même le futur parking du centre commercial Muse, dont l’ouverture est prévue en 2017, et qui devraient compter environ 1000 places.

Le futur Centre des Congrès de Metz, dont l’ouverture est prévue en 2018, ne proposera pas de parking souterrain.

Rubriques
Ville(s) / territoire(s) :

Sur le même thème

Un commentaire

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X