Economie & emploi

Burger King ouvre à Semécourt… et « fait le kéké » sur les réseaux sociaux

Burger King s’est installé à Semécourt. L’ouverture s’est déroulée ce mercredi 30 décembre 2015 dans la zone proche du centre commercial Auchan.

Il ne s’agit là que du premier des restaurants de la marque de fast food qui s’ouvrira en Moselle. En effet, début 2016, c’est à Metzanine (zone Sébastopol – Metz Est) qu’une nouvelle implantation devrait voir le jour, puis le centre commercial Muse (toujours en chantier) devrait aussi aligner cette enseigne.

De l’art d’énerver les messins…

En attendant de pouvoir pousser les portes de ses implantations messines, la communication de la marque concurrente de Mac Donalds est tournée vers le fun, en complet décalage par rapport aux standards.

Comme pour chacune de ses ouvertures dans les différentes régions de France, c’est sur les réseaux sociaux que cette offensive est la plus visible, et virale.

Ainsi, le jour même de l’ouverture à Semécourt, Burger King n’a pas hésité à mettre les pieds dans le plat, et tout en rattachant Semécourt à Metz dans un raccourci géographique (peut-être) volontaire, à jouer sur la corde sensible des messins avec cette horrible question :

De quoi piquer les yeux, hérisser le poil, et aussi de quoi « faire le buzz » très efficacement.

Du sérieux

Présente dans 90 pays avec plus de 13.000 restaurants, la marque Burger King arrive, ou plutôt revient en force en France (qu’elle avait quittée en 1997, fermant alors 39 restaurants jugés trop peu rentables), avec une succession de dizaines d’ouvertures (déjà 42 au compteur).

Plus sérieusement c’est aussi du côté des emplois que ces ouvertures sont à regarder. Rien qu’en 2015, entre 3000 et 4000 postes en CDI ont ainsi été créés d’après la marque dans toute la France, près de 250 concerneraient ainsi la Lorraine.

Forte d’une communauté d’afficionados qui attendaient les ouvertures de restaurants Burger King sur le territoire comme on attend le messie, la marque Burger King s’est associée au groupe français « Bertrand » (Brasserie Lipp, sandwicherie Bert’s, Café Leffe…) pour lancer un ambitieux plan de développement, et viser 20% de parts de marché en France.

Ce plan devrait d’ailleurs passer par le rachat et la conversion de près de 400 restaurants Quick, qui compte 2 implantations en Moselle (Moulins et Terville) et 5 en Meurthe et Moselle.

Ville(s) / territoire(s) :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page