Politique & social

Un collectif d’artistes à l’origine des faux tracts des Municipales 2014

Un collectif d’artistes a revendiqué être à l’origine des faux tracts des Municipales 2014 découverts dans les rues de Metz et de Nancy dans la matinée du 6 janvier 2014.

À Metz, ces tracts étaient à l’effigie de Jean-Marie Rausch et à Nancy, ils présentaient André Rossinot.

Laurent Boigeot, Sébastien Renauld et Nicolas Turon sont en effet à l’origine des 20 000 tracts distribués dans les deux villes. Ce dernier possède d’ailleurs une chronique matinale sur France Bleue.

Sur leur blog, ils expliquent :

200€, 20 000 tracts, 2 villes, 30 amis, 4h de boulot, 200 000 spectateurs, 24 heures d’émotions, enfin du spectacle de rue vivant. Une action miroir qui montre que le plus bouffon reste le roi.

Les trois artistes sont spécialistes de l’happening de rue, c’est-à-dire de performance, de créations de situation ou d’événements ayant lieu dans la rue. Le buzz a en tout cas réussi.

Ville(s) / territoire(s) :

Un commentaire

  1. Encore des pseudos « artistes » vraisemblablement subventionnés et qui croient faire de l' »art » en faisant n’importe quoi avec l’argent public: pitoyable mais hélas dans l’air du temps où le faire savoir l’emporte sur le savoir faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page