Sports & loisirs

Le FC Metz replonge en Ligue 2

Au terme d’une saison 2017/2018 désastreuse de bout en bout, le FC Metz va retrouver la Ligue 2. Les joueurs n’ont pas réussi à maintenir le club au plus haut niveau du football français cette année.

Pourtant, malgré des séries de défaites, un goal-average peu glorieux (-36 !), et des prédictions de descente étayées par les spécialistes dès le mois de novembre, cette ligue 1 était restée à portée de main des grenats.

Une ultime humiliation à St Symphorien contre le SCO Angers en ce début du mois de mai (1-2) alors que le FC Metz avait l’avantage à la mi-temps, a achevé tout espoir de maintien, même mathématique.

Rendez-vous manqués, et absence de rébellion

Les supporters messins, bien que déçus des résultats cette année, y auront cru jusqu’au bout.

Mais une partie des joueurs n’avait semble-t-il pas envie de se battre au bon moment, manquant chacun des matchs clés, ceux-là précisément pour lesquels ils font le métier de footballeur. Une attitude qui a déclenché des questions cinglantes au sujet de leur amour-propre, sans réaction.

Il ne faut pas tout jeter, certains joueurs ont tout de même été exemplaires et ont honoré leur contrat. Mais ils n’étaient pas en nombre suffisant.

Le FC Metz n’avait pas en son sein de quoi rallumer le feu sacré aux bons moments de la saison, laissant un goût amer et d’inachevé. A Metz, on accepte de perdre, mais seulement si l’on s’est battus ensemble jusqu’au bout pour le maillot, ce qui ne peut pas reposer que sur une minorité de joueurs.

Au rang des autres explications, on pourra se souvenir du recrutement de début de saison, qui n’a pas permis de faire fructifier la cagnotte perçue au départ des joueurs de la saison passée. La préparation physique des joueurs ensuite, mal calée. Le départ du coach Hinschberger et l’arrivée de Hantz, un fait presque habituel en cours de saison chaotique dans le foot français. Les blessures d’une partie des joueurs, pas inhabituelles au plus au niveau, ou encore un banc manquant de percussion et de concurrence… un point à mettre en lien avec les deux mercatos de la saison.

Alors que la concurrence directe au classement peinait encore à se détacher de Metz avant la défaite face à Angers, il est rageant de redescendre en Ligue 2 après avoir fait le plus dur un an auparavant : se maintenir la première année de sa remontée. Le FC Metz de 2018 a gâché les efforts de celui de 2017.

Au final, le FC Metz sera resté lanterne rouge non-stop depuis la 4ème journée.

Le staff du FC Metz peut désormais se consacrer à la prochaine saison en Ligue 2, pour un « énième » projet destiné à remonter en Ligue 1 et s’y maintenir. Les supporters eux, souhaiteront qu’on y mette les formes, et le cœur.

Pour leur dernier match de la saison, les grenats affronteront les Bordelais à domicile le 19 mai. Un match sans enjeux pour les équipes, où les supporters messins chercheront peut-être ce qui a manqué aux joueurs du FC Metz cette saison : de l’orgueil.

Rubriques

Sur le même thème

One Comment

Laisser un commentaire

Close
X