Actualité locale & société

Zoom sur la commune de La Maxe

Dans le cadre de notre dossier pour vous faire découvrir les 40 communes de Metz Métropole, voici La Maxe, qui a rejoint le District de l’Agglomération messine, ex Communauté d’agglomération de Metz Métropole en 1998.


Agrandir le plan
Le site archéologique dit “de la Grange d’Anvie” se situe sur la commune de La Maxe. Des vestiges gallo-romains ont été découverts sur ce site grâce à des fouilles en amont de la construction d’un lotissement.

Présentation de la commune

La Maxe est une commune de 849 habitants (2013) appartenant au canton de Woippy. Ses habitants sont les Maxois et les Maxoises. La commune s’étend sur 7.55 km² et se situe au Nord de Metz, à un quart d’heure en voiture.

Histoire et blason

Blason de la MaxeLa première moitié du blason représente une fleur de lys avec deux palmes de sinople et deux croissants enlacés, ce sont les armes de l’abbaye Saint-Vincent de Metz auquel appartenait la commune.

La seconde moitié rappelle les armes de la famille de Vy, seigneur de la Maxe et de Thury représentant une bande noire chargée de trois tours d’argent sur fond jaune.

Le nom de la commune proviendrait du latin « Maresium » en 1325 qui signifie marécage.

Ancien hameau du Pays Messin, La Maxe tire son origine de la ferme fortifiée de Franclonchamps, autrefois divisée en deux : la Grande Maxe et la Petite Maxe.

En 1817, le terrain est sur le territoire de Thury, rattaché à Woippy. En 1867, la ferme de Franclonchamps est séparée de Woippy. Elle s’unit à La Grange-aux-Dames, la Grange d’Envie, Thury, la Grande Maxe et la Petite Maxe pour former le village actuel.

La bataille de Bellevue a lieu à La Maxe le 7 octobre 1870. Comme les autres communes de Moselle, elle est annexée dès 1871. De 1918 à 1940, elle redevient française avant d’être de nouveau attachée à l’Allemagne sous le nom de Masch en avril 1941.

Services

La commune dispose d’une école élémentaire qui accueille les élèves de la maternelle au CM2. Les élèves peuvent aussi être pris en charge en dehors des heures scolaires grâce à l’accueil périscolaire.

Ecole élémentaire publique des Hérons
Rue des Ecoles
03.87.31.27.30

Accueil périscolaire
Rue Charmille
03.87.32.02.26

La Maxe est reliée à Metz par la ligne 111 du réseau Proxis.

La sécurité de La Maxe dépend de la police intercommunale de Woippy et de la gendarmerie de Maizières-lès-Metz.

Sport et Loisirs

La Maxe dispose de 5 associations sportives et culturelles. La MJC de la commune propose une quinzaine d’activités.

La commune possède sa propre équipe de foot, la RS La Maxe (Renaissance sportive) et son propre stade. Une bibliothèque située à la salle polyvalente de La Maxe est accessible aux Maxois.

Stade de la Vacquinière
Rue de la Vacquinière
57140 La Maxe
03.87.32.57.40

MJC La Maxe
16, rue de la Charmille
57140 La Maxe
03.87.32.02.26

Bibliothèque à la salle polyvalente
Rue de la Charmille
03.87.30.15.91

Eglise Saint-Baudier
Eglise Saint-Baudier

Patrimoine

Côté architecture, l’église Saint-Baudier de style néo-gothique date de 1866. Elle abrite le cénotaphe (monument à la mémoire d’une personne) de l’abbé Nicolas, curé de la Maxe, fusillé en 1798.

La ferme-château de la Grange-aux-Dames datant du Xe siècle est aujourd’hui en ruines.

Mairie de La Maxe
96, rue Principale
57143 La Maxe
03.87.30.10.54


Source image : mairie de La Maxe
Dernière modification : 11/2013 – Dossier réalisé à l’initiative de la rédaction de Tout-Metz.com

Rubriques

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X