Actualité locale & société

Attentat à Nice : les 1ers messages de soutien des Messins envers les victimes et les familles

Un terrible attentat a frappé Nice ce jeudi 14 juillet 2016. Un camion a foncé droit sur la foule qui marchait sur la promenade des Anglais, après avoir assisté au feu d’artifice tiré à l’occasion de la “censée” fête nationale.

Pour faire part de son soutien, la ville de Metz, comme beaucoup d’autres en France, a mis à disposition un registre de condoléances dans le hall d’entrée de la Mairie. Les drapeaux sur la façade du bâtiment sont en berne depuis ce midi.

Messins et touristes étrangers se sont déjà déplacés en nombre pour écrire quelques lignes.

attentat-nice-metz-4

Cliquez sur l’image pour l’agrandir
attentat-nice-metz-3

Cliquez sur l’image pour l’agrandir
attentat-nice-registre-metz

drapeaux-en-berne-mairie-metz-1600

Retour sur les faits
Le 14 juillet, à Nice, peu après le feu d’artifice, un camion a foncé sur la foule, sur près de 2km.

Ce vendredi, le bilan est lourd. Selon le Ministère de l’Intérieur, il y aurait 84 victimes dont plusieurs enfants et dix huit personnes se trouvent toujours en urgence absolue.

Le forcené qui a été abattu a été identifié, il s’agit d’un Niçois âgé de 31 ans, de nationalité franco-tunisienne.

Aujourd’hui les drapeaux français sont en berne, trois jours de deuil national (16, 17 et 18 juillet) ont été décrétés et l’état d’urgence va être prolongé pour trois mois.

Pour les personnes qui sont toujours à la recherche d’amis ou de membres de leur famille, un numéro d’urgence a été mis en place :

Rubriques

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
X