Politique & social

Le futur siège de Metz Métropole a été livré (photos)

Les clés du “Centralia” ont été remises à Metz Métropole ce 20 décembre 2019. Thierry Hory, vice président chargé des finances, a officiellement signé la réception du bâtiment, futur siège qui hébergera l’ensemble des services (non-techniques) de la métropole à partir de septembre 2020.

Le Bâtiment “Centralia” au jour de sa livraison (20/12/2019) par Demathieu & Bard à Metz Métropole

Satisfait de voir ce projet arriver à son quasi-terme, Jean-Luc Bohl a souhaité rappeler que :

“Ce bâtiment a été acquis par souci de rationalisation et d’optimisation : rassembler les équipes sur un même lieu pour mieux travailler, et devenir propriétaire pour ne pas payer de loyers à fonds perdus.”

C’est aussi un moyen pour la collectivité de se positionner au coeur du sujet qui l’occupe au quotidien, et de gagner en visibilité en même temps que son importance grandit elle aussi dans ses missions quotidiennes qui touchent les habitants de l’agglomération. Le président de la métropole en dit plus à notre micro :

A table : à gauche John d’Eathe l’architecte du bâtiment, au centre Thierry Hory pour Metz Métropole, et à droite un représentant de Demathieu & Bard.

La visite en images

Une histoire quelque peu chahutée

Le bâtiment, qui sera renommé “Maison de la Métropole”, a connu une “histoire” quelque peu tumultueuse. D’abord repéré par la CPAM pour son propre projet de déménagement, c’est finalement la métropole qui en réalisera l’achat et qui procédera ainsi à la pose de sa première pierre en octobre 2018.

Objet d’un débat houleux en conseil communautaire, notamment entre l’opportunité d’acheter un bâtiment neuf à 33 millions d’euros, et celle d’intégrer un immeuble plus ancien, la décision de cet achat avait lors d’une délibération chahutée le 6 novembre 2017 (cliquer pour lire l’article).

Le dernier chapitre de cette bataille politique interne à la métropole s’est déroulé le 16 décembre 2019, avec le vote du budget de 2,5 millions d’euros destiné à réaliser les aménagements intérieurs pour adapter le bâtiment aux réalités et aux contraintes des collaborateurs et des équipes qui vont y emménager. Le bâtiment livré étant actuellement un regroupement de plateaux sur 7 étages sans cloisons.

Rubriques
Ville(s) / territoire(s) :
Personnalité(s) :

2 commentaires

  1. Bonjour,
    pourquoi coller à la gare ferroviaire un bâtiment qui concerne une zone géographique très réduite et maintenir assez éloignée la gare routière ? Des centaines de personnes marchent jusqu’à la gare routière alors qu’il existe ici un “pôle multimodal” qui usurpe assez largement son nom et qui aurait été complet avec trains, cars et bus. Ne parlons pas de l’arrêt avenue Foch où il n’y a ni banc ni toit, rien, un bout de trottoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer