Actualité locale & société

Covid en Moselle : la moitié des plus de 75 ans vaccinés

La Moselle est en tête du Grand Est et au niveau national sur les vaccinations des personnes âgées de plus de 75 ans.

Plus de la moitié d’entre elles, soit 56 000 personnes, ont déjà reçu au moins une injection destinée à les protéger du virus de la covid-19.

Au total, 182 000 injections ont déjà été effectuées au niveau départemental.

En Moselle, la vaccination dans les centres, le VacciBus, les pharmacies et chez les médecins s’accélère, les tests salivaires dans les écoles se poursuivent et les contrôles dans les établissements, où les fêtes clandestines viennent parfois s’inviter, continuent.

Pour autant, le dernier bilan sur la situation sanitaire présenté ce mardi 23 mars 2021 par Olivier Delcayrou, sous-préfet de Metz, montre une légère augmentation du taux d’incidence, y compris à Metz Métropole sur la dernière semaine.

Tests salivaires dans les écoles, taux d’incidence, centres de vaccination, le sous-préfet fait le point :

La moitié des plus de 75 ans vaccinés en Moselle

Le sous-préfet annonce cependant que plus de 50% des plus de 75 ans ont déjà reçu au moins une injection. Ce qui place la Moselle en tête dans le Grand Est.

La population mosellane est aujourd’hui vaccinée à hauteur de 13,5%, contre 10,5% dans le Grand Est. Le taux national est chiffré à 9,5%.

Quelques chiffres sur la vaccination en Moselle

  • 20 centres de vaccination
  • 182 000 injections au total
  • 140 000 personnes ont reçu une 1ère injection
  • 42 000 personnes ont reçu une 2ème injection
  • 29 000 injections par semaine

Le VacciCar déployé en Moselle a vacciné 170 personnes dans les zones rurales. Un bus sera à Puttelange ce jeudi 25 mars.

50% des actes chirurgicaux déprogrammés

Lamia Himer, Déléguée territoriale de l’ARS Grand Est fait le point sur la tension hospitalière, les transferts, la déprogrammation d’actes chirurgicaux et la présence des variants dans le département :

En Moselle, 2027 personnes sont décédées depuis le début de l’épidémie.

Personnalité(s) :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page