Temple de garnison Metz

Le temple de garnison est le temple protestant qui a été construit par les allemands après l’annexion pour leurs soldats, près de la patinoire et du Pont des Morts.

N’oublions pas qu’alors les allemands étaient très majoritairement protestant, d’où cette nécessité.

Quelques temps plus tard, il compléteront ce temple de garnison militaire par son semblable à usage civil : le Temple Neuf. Très différents, en effet. Mais parce que le Temple de Garnison reste dans une tradition néo-gothique Messine, en pierre de Jaumont, avant qu’une volonté de germanisation de la ville n’éclate, particulièrement visible avec le Temple Neuf.

C’est l’époque de la construction du quartier impérial, de la gare, et ainsi du Temple Neuf néo-Roman en granit gris.

Nous ne pouvons plus observer aujourd’hui que son clocher de 91 mètres, soit un mètre plus haut que celui de la cathédrale de Metz, appelée la tour de la Mutte.

Le Temple de garnison avait été abandonné avec le départ des Allemands en 1918 et la libération, endommagé sous la 2nde Guerre Mondiale, et subit enfin un incendie en 1946 : il menaçait d’écroulement.


Afficher Plan du patrimoine et des quartiers de Metz sur une carte plus grande

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X