Actualité locale & société

Metz, et ses cafés qui ont une Histoire …

Parce que l’Histoire de Metz s’exprime tous les jours de notre vie, dans notre quotidien à tous, nous allons ici parler de ces lieux qui nous ont tous rassemblés à un moment de notre vie.

Quelle que soit notre origine, quelles que soient nos conditions de vie, la plupart d’entre nous avons passé “une partie” de notre vie, plus ou moins longue, dans les bars, les cafés, les bistrots

Michel Beaulieu a dit dans son “Je tourne en rond mais autour de toi” :

On peut juger un peuple d’après son café, ses cigarettes, sa bière…“.

Alors jugeons les Messins, d’après leurs bars et leurs cafés, où se mélangent et s’harmonisent ces éléments  !

J’ai choisi ainsi de vous parler aujourd’hui de plusieurs comptoirs qui ont leur histoire, leur identité. Non pas les seuls, ni les plus intéressants, mais quelques-un qui m’ont marqué et qu’il me plairait à vous présenter.

Dès lors, un nom s’ éclaire immédiatement : “La Lune“. Car “La Lune” est tout simplement le plus ancien café de Metz.

En effet, créé en 1838, le bar La Lune passera entre les mains de l’ancien instituteur, et futur maire, Paul Vautrin entre 1904 et 1919, puis deviendra le siège social de plus de 40 associations, du Radio-Club de Metz au Souvenir Français.

On pourra parler alors des personnages célèbres qui y passèrent du temps : les deux meilleurs joueurs mondiaux de billards, M. Brusel l’Américain et M. Droguimarow le Russe. Mais aussi le politique Edouard Herriot et le chanteur Charles Aznavour.

Vous savez ce qu’on y dit ? Que la cathédrale de Metz est la plus haute du monde, puisque la plus proche de “La Lune” !

Parlons peut-être aussi du “Bar St-Jacques” : le plus ancien de la place du même nom, aujourd’hui considéré comme LA place des cafés et des rencontres à Metz ! Car très nombreux, et surtout car tous sous formes de cafés-terrasses

En plein milieu du centre-ville, les tables ont remplacé l’ancien bâtiment de la halle aux légumes détruite en 1907 et le marché qui suivit. Aujourd’hui, il n’est de retour que les mardis, jeudis et samedis.

Sous la bénédiction de la colonne de la Vierge, entre centre Saint-Jacques et cinéma, nous sommes ici au coeur du lieu le plus vivant de Metz.

Trop souvent oublié, volontairement ou non, un autre des bars à histoire de Metz s’incarne dans “L’Endroit“.

Réputé pour son ouverture d’esprit (notamment envers l’homosexualité) mais surtout très connu pour ses soirées festives rassemblant des étudiants de tout horizon, on y accueille avec sourire les clients depuis le début du XXème siècle.

Pourquoi ais-je voulu en parler alors me demanderez-vous ? Simplement parce que au 1er étage de ce bar, est né Paul Verlaine en 1844 ! Hasard…?

Enfin, “Le Jehanne d’Arc“. Occupant l’une des plus vieilles maisons d’habitation de Metz, il est plein d’histoire.

Des fondations sur le mur gallo-romain du IIIème siècle dans la cave, des murs du XIIIème siècle…

Des peintures murales du XIVème siècle, des poutres du XVIème siècle…

Quartier des prostituées, puis des Italiens, c’est au début du siècle que des destructions dégagèrent la place qui prit le nom de la Pucelle de Lorraine, que le café adoptera plus tard.

Aujourd’hui, les étudiants sans peur des distances viennent y retrouver l’Histoire, et y rencontrer les musiciens du conservatoire.


Sources : – Illustrations : Sarah Ponsonnet ; Chambre de commerce et d’industrie.
– Informations : “Pose cafés”, de J-C Diedrich, O. Toussaint, et D. Bourrion, éditions Serpenoise, 2000.

4 commentaires

  1. Encore un grand merci à Sarah Ponsonnet pour ce travail en commun passionnant. 🙂
    Cet article représente vraiment pour moi une communion de photos et de quelques lignes, où tant l’un incarne l’autre, que l’inverse.

    Merci pour cet art !

  2. Merci pour vos explications, durant la fin des sixties J’ avais dénombré dans Metz et communes avoisinantes 487 cafés, il y avait rue de Paris au Fort Moselle un café du nom de Pilâtre de Rozier, et qui, il me semble à vécu en ce lieu….

  3. hello, je cherche dans mes vieux souvenirs le revendeur de jeux de café à Metz dans les années 90, situé sur les hauteurs mais impossible de me souvenir le nom de cette enseigne, j”y avais acheté cible et fléchettes,il était spécialisé egalement dans le billard. Qq se rappelle ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr