Actualité locale & société

Délinquance et tranquillité publique à Metz : qu’en est-il en 2013 ?

Un premier bilan sur la délinquance et la tranquillité publique a été présenté par le Maire de Metz, Dominique Gros, par le Procureur de la République et par la Direction Départementale de la Sécurité Publique sur les huit premiers mois de 2013. La tendance est pour l’instant très favorable.

délinquance-tranquillité-metz-2013-imgp9389

Entre 2007 et 2012, le taux de délinquance générale sur la Commune de Metz a diminué de 21,5%. L’encadrement des habitants par la Police Municipale est notoire par rapport à d’autres grandes villes. Voici quelques exemples :

  • Bordeaux : 107 agents de la Police Municipale pour 239 000 habitants
  • Dijon : 61 agents de la Police Municipale pour 151 000 habitants
  • Nancy : 58 agents de la Police Municipale pour 106 000 habitants
  • Grenoble : 99 agents de la Police Municipale pour 155 000 habitants
  • Metz : 85 agents de la Police Municipale et 9 gardes champêtres pour 120 000 habitants

Des cellules de veilles sociales et territoriales sont en place et concernent quatre quartiers de la ville :

  • Borny
  • Metz Nord (Patrotte / Chemin de la Moselle /Boileau)
  • Bellecroix
  • Hannaux-Frécot-Barral

Ces quartiers font l’objet d’une réunion trimestrielle dont l’objectif est d’assurer une meilleure connaissance du terrain et de développer la réactivité dans la lutte contre la délinquance et les trafics.

Les remontées en provenance des différents quartiers sont plutôt positives.

Le mot d’ordre : travailler ensemble

Pour assurer la sécurité des habitants de Metz, la Police Nationale, la Police Municipale et la Justice travaillent ensemble. La coordination et la complémentarité de ces trois acteurs essentiels est primordiale pour atteindre les objectifs de lutte contre la délinquance.

Les avancées en terme de sécurité sur la ville de Metz se traduira également via le Mettis. En effet, un système de vidéosurveillance est mis en place au sein même de Mettis mais aussi aux abords des stations. Au total, 200 caméras couvriront l’espace public et seront visionnables en temps réel.

ESSAI-METTIS-METZ-18-04-2013-SD-032

Les habitants font également partie des acteurs principaux de la sécurité en ville. La poursuite des marches exploratoires (deux ont été réalisées à Borny et une autre à la Grange-aux-Bois) et l’implantation d’associations aux pieds des immeubles ont un rôle décisif en termes d’actions pour la sécurité publique.

Un bilan positif pour la sécurité et la lutte contre la délinquance à Metz a été établi sur les 8 premiers mois de 2013.

Ville(s) / territoire(s) :

Un commentaire

  1. je suis ravi d’apprendre que le taux de criminalité baisse à Metz , par contre je ne suis apparemment pas le seul à partager le sentiment amer de dégradation de la tranquillité publique en centre de ville , du à la fois aux incivilités bruyamment énervées et / ou alcoolisées de certains de nos concitoyens venus se défouler en ville . L’on peut rajouter des manifestations drainant des flux de population jusqu’à 2 ou 3 h du matin , ce qui laisse un répit de 3 ou 4 h de calme avant que reprennent les livraisons .

    Mais c’est trés bien que le taux de criminalité baisse …;

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page