Actualité locale & société

L’Autopartage s’installe à Metz

Autopi, le système de voitures en libre service, (carsharing en anglais) s’implante à Metz et dans plusieurs villes du sillon lorrain. La mise en route de cette autre offre de déplacement est prévue pour le printemps 2012 avec une phase de test démarrant au 15 février.

Metz intra muros représente actuellement 54 000 voitures. A savoir q’une voiture en autopartage en remplacerait 8. Autopi, c’est un premier réseau de 10 stations, 11 véhicules de partage avec l’objectif d’implanter près de 70 véhicules d’ici 2015.

Un an et demi de réflexion et d’analyse pour mettre en place ce système d’autopartage à Metz et sur le Grand Nancy (Nancy, Vandoeuvre et Laxou) dans un premier temps, suivront Thionville et Epinal.
En effet, pour que le concept soit viable économiquement il était nécessaire pour les villes de s’associer.

Plus de 20 villes en France seraient équipées en matière de véhicule partagé et convaincues par ce concept.

Utiliser une voiture en fonction de ses besoins

Le concept de voiture en libre service permet effectivement d’utiliser un véhicule « uniquement en cas de besoin » et de façon ponctuelle. Faire ses courses, profiter d’une soirée entre amis ou encore rendre visite à quelqu’un.

Une façon pour certains automobilistes de remplacer une voiture, qui aurait plutôt tendance à dormir dans le garage et à être utiliser qu’occasionnellement.

Autopi propose un choix entre différentes voitures (citadine, familiale, utilitaire et véhicule adapté aux personnes en fauteuil roulant) ce qui permet d’adapter à chacun ses déplacements.

L’autopartage, comment ça marche ?

Il suffit de s’abonner.

L’inscription se fait par téléphone, par internet (www.autopi.fr), service disponible 24/24h et 7/7j ou en agence (lieu pas encore défini) pour ensuite de réserver son véhicule.

Une carte magnétique est remise, qui permettra d’activer le boitier qui se trouve sur le tableau de bord et d’ouvrir les portes du véhicules. Les clefs peuvent ainsi être récupérées dans la boite à gant.

Le véhicule se gare là où il a été récupéré ce qui évite les tracas de parking.

L’autopartage, combien ça coûte ?

Dans un système d’autopartage, l’utilisateur ne paye que ce qu’il consomme. Les coûts fixes sont partagés entre tous les adhérents (location, assurance, stationnement, nettoyage,..). Il faut savoir que la voiture est la 2ème dépenses principales d’un foyer, juste après le logement… concrètement un gouffre financier.

Les tarifs fonctionnent par abonnement, à l’heure, au km, par 24h ou par semaine.

Pour exemple : les abonnements vont de 5 à 20€ par mois, compter 1,5€ de l’heure ou entre 130 à 175€ par semaine. Les heures de nuit (23h à 7h) sont gratuites.

A l’inscription un chèque de caution (non encaissé) de 500€ et un dépôt de garanti de 150 € (rendu en fin d’abonnement) sont demandés.

Des tarifs réduits sont appliqués pour les étudiants et moins de 26 ans, les chomeurs, bénéficiaires RMI et CMU et abonnés TCRM.

Les 10 futures stations

  • Rue des Bénédictins
  • Place du Saulcy
  • Place de Chambre
  • Rue du Chanoine Collin
  • Rue Saint Eucaire
  • Place Saint Simplice
  • Rue Mazelle
  • Rue Dupont des Loges
  • Place Raymond Mondon
  • Rue Gambetta

Coordonnées

Pour contacter Autopi :
Téléphone : 03 54 12 55 58
[email protected]

Avec le plan vélo, les TCRM et l’arrivée de Mettis d’ici quelques mois, qu’adviendra t-il de ce nouveau service d’autopartage à Metz ? Le mieux serait encore d’essayer pour peut être se rendre compte de son utilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page