Politique & social

Strasbourg capitale de la région ALCA : Metz et l’agglo acceptent leur sort

Alors que la nomination de Strasbourg comme capitale de la nouvelle région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne (ALCA) a tout juste été votée par un amendement à l’Assemblée Nationale ce jeudi 20 novembre 2014, les réactions de la Ville de Metz et de Metz Métropole ne se sont pas faites attendre.

metz-ville-580

Dans un communiqué, les deux entités ont tenu à réagir ensemble et « regrettent » que le choix du siège se soit fait sans concertation entre les différents territoires, comme cela était prévu dans la loi. Ils jugent également « inadmissible » le comportement de certains élus alsaciens.

« Les récentes prises de positions polémiques et parfois inadmissibles de certains élus Strasbourgeois et Alsaciens ont profondément blessé les Lorrains, les Champenois et les Ardennais. »

Metz et Metz Métropole s’accordent cependant à dire qu’il s’agit maintenant de construire l’avenir en faisant fi des « clivages régionalistes qui ne servent pas l’intérêt général ».

Ils expriment clairement leur volonté que Metz Métropole soit le siège d’une assemblée régionale :

« De même que Strasbourg est le siège du Conseil de l’Europe, du Parlement Européen, de la Cour Européenne des Droits de l’Homme et d’une quinzaine d’institutions européennes alors que la capitale politique est Bruxelles, nous revendiquons que Metz Métropole soit le siège d’une assemblée régionale dont la capitale est à Strasbourg, ainsi que des directions régionales déjà établies »

tout en rappelant que la dette de l’Etat vis-à-vis de Metz Métropole n’est toujours pas honorée :

« Suite à la réforme de la carte militaire, et à la perte brutale de 5000 emplois pour l’agglomération messine, l’Etat s’est engagé à y relocaliser 1477 emplois publics. Il est absolument hors de question que Metz et Metz Métropole perdent de nouveaux emplois publics, alors même que les engagements de l’Etat n’ont toujours pas été honorés. »

Suite au vote d’un amendement désignant Strasbourg comme capitale de la future région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne, la Ville de Metz et Metz Métropole ont tenu à réagir ensemble.

Rubriques
Ville(s) / territoire(s) :

Sur le même thème

2 commentaires

  1. A.L.C.A Devient la nouvelle région. Dans le contexte international actuel , c’est une très bonne chose ,à condition que la défense nationale se restructure sur cette nouvelle grande frontière,Belgique, Luxembourg, Allemagne. Non l’U.E.n’est pas en mesure de nous défendre, contre les risques réels à l’Est.
    Autre point critique,la ville de Strasbourg devient la super ville de région. Pas un élu pour évoquer le futur Etat dans l’Etat . Dans ces conditions,avons nous encore besoin d’élus locaux ?
    Résumé: 1) Défense à l’Est
    2) Etat dans l’Etat

    1. Plutôt que ALCA (Al, préfixe arabe qui sent le desch), ne peut-on appeler la nouvelle région CHAMALO? (CHAMpagne-ardennes Alsace LOrraine), bonbon bien de chez nous? LOL

Laisser un commentaire

Fermer
X