Actualité locale & société

Amnéville : le zoo rouvre avec des tarifs revus à la baisse

Le zoo d’Amnéville prévoit une réouverture du parc au public le 5 juin 2020.

A l’occasion de cette reprise, la nouvelle Direction a décidé de revoir entièrement sa grille tarifaire à la baisse.

Et Covid-19 oblige, des mesures de sécurité sanitaires importantes ont été mises en place pour accueillir les futurs visiteurs.

Photo : Zoo d’Amnéville

Nouveaux tarifs au zoo d’Amnéville

  • Le prix d’entrée adulte est de 29,50€ (au lieu de 37€). Il passera à 34€ à la reprise des spectacles et animations qui devraient reprendre prochainement.
  • Le prix d’entrée enfant est de 23,50€ (au lieu de 31€), puis passera à 27€.
  • Le pass annuel pour adulte baisse à 68€ (au lieu de 154€) et celui des enfants à 54€.

Le Zoo a décidé d’offrir 10.000 places au personnel soignant pour marquer son soutien :

« Un parc avec une telle richesse animale a un rôle pédagogique et social à jouer, il doit donc se rendre accessible au public », explique Mme Anne Yannic, nouvelle directrice du zoo d’Amnéville.

Mesures de sécurité sanitaires strictes

  • Pour mieux respecter les distanciations sociales et limiter les files d’attente, l’entrée du Parc a été réaménagée
  • Des vitres de protection ont été installées aux caisses
  • Les visiteurs sont invités à suivre un parcours fléché obligatoire équipé de distributeurs de gel hydro-alcoolique
  • Le port du masque est conseillé et des exemplaires sont fournis aux visiteurs qui participent aux activités pédagogiques.

« Nous souhaitons que le Parc puisse recréer du lien avec le public et aujourd’hui cela passe aussi par des conditions sanitaires optimum », déclare Mme Anne Yannic, Directrice du Zoo d’Amnéville.

Le parc recommande aux visiteurs de réserver leurs billets horodatés à l’avance sur le site internet du zoo (www.zoo-amneville.com).

Ville(s) / territoire(s) :

Sur le même thème

2 commentaires

  1. Bonjour,
    Je travail dans la fonction publique hospitalière en tant qu’educatrice, est ce que je fait partie du personnel soignant pour vous?
    Nous sommes les grands oubliés de cette crise sanitaire, pourtant nous n’avons jamais cessé de travailler…
    Cordialement.

  2. J’aurais écrit: « je travaille » puis « je fais »
    Mon fils est ébéniste et lui non plus n’a jamais cessé de travailler. Avez-vous entendu parler de lui?
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
X