Actualité locale & société

Failly : la foudre tombe sur le clocher qui prend feu (mis à jour)

(Article mis à jour). Les pompiers sont intervenus ce mardi 7 juillet 2015 sur le secteur de Failly-Vrémy(Moselle) pour un feu de clocher.

pompiers-2-1600

Depuis 14h30, les pompiers de Moselle s’affèrent à Failly-Vrémy. Le clocher de l’église a pris feu et s’est effondré.

A 16h00, les hommes du feu étaient encore sur place. Heureusement, aucun blessé n’est à déplorer.

D’épaisses fumées étaient visibles depuis les voies de circulation, selon la page Facebook Info trafic Lorraine et Frontières, qui recommandait la plus grande prudence dans le secteur de Failly.

La foudre pourrait être à l’origine des dégâts. En effet, Météo France annonçait du mauvais temps en Lorraine cet après-midi.

Rubriques

Sur le même thème

Un commentaire

  1. L’imam ibn Al Qayam a dit dans Al fawa id, il y a sept ou huit siècles passés: « Celui qui veut l’élévation de sa construction (ou son édifice), qu’il se préoccupe donc de la fiabilité des fondations et de leur ajustement d’une grande préoccupation, car l’élévation de la construction est à la mesure de la fiabilité des bases et de leur précision. Donc les œuvres sont la construction et leur fondement est la foi, quand les fondations sont fiables ils supportent la construction et elle s’élève sur eux. Si se délabre quelque chose de la construction la prévention devient facile. Tandis que si les bases ne sont pas fiables, l’édifice ne s’élève pas et ne se raffermi pas, et si se délabre quelque chose des fondations, l’édifice s’écroule ou presque.

    Donc le connaisseur, sa préoccupation c’est l’authenticité des fondations et leur mise au point. Quant à l’ignorant il monte l’édifice sans fondations. Peu s’en faut donc que son édifice s’écroule, Allah –élevé soit-Il- a dit (selon le sens rapproché): {Lequel est plus méritant ? Est-ce celui qui a fondé son édifice sur la piété et l’agrément d’Allah, ou bien celui qui a placé les assises de sa construction sur le bord d’une falaise croulante et qui croula avec lui dans le feu de l’Enfer ?} [At-Tawbah (9), 109]. »

Laisser un commentaire

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X