Politique & social

Décès de Jean Kiffer, maire d’Amnéville

Pour celles et ceux qui ne le connaissaient pas, le décès de Jean Kiffer, maire emblématique d’Amnéville depuis 46 ans, ne représentera peut-être pas grand chose.

Mais pour tous les autres, le décès « du Kiki », comme certains l’appelaient affectueusement, est un véritable coup de tonnerre dans le paysage politique local.

Le Docteur Jean Kiffer est décédé chez lui, à l’âge de 75 ans dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 août 2011, en s’endormant tranquillement devant sa télé.

Jean Kiffer Maire Amnéville
Jean Kiffer

La population d’Amnéville était invitée à lui rendre un dernier hommage, le vendredi 12 août 10h, dans la salle du conseil municipal, rue des romains. Les services municipaux dans leur ensemble étaient fermés toute cette journée du vendredi. Seule une permanence étant assurée pour l’Etat civil.

Ses obsèques ont été célébrées le samedi 13/08 à l’église paroissiale St Joseph à Amnéville.

Photos

[nggallery id=81]

Né le 30 juin 1936 à Merten en Moselle, médecin de formation, Jean Kiffer était maire d’Amnéville depuis 1965.

Jean Kiffer : sa vie, son oeuvre

Personnage haut en couleurs, très controversé, habitué des coups de gueule, il a été l’architecte de la transformation d’Amnéville (Stahlheim étant le nom de la ville sous l’occupation allemande), l’infatigable promoteur de SA ville, le metteur en scène de la colline devenue aujourd’hui une zone de loisirs à succès.

Respecté par la plupart pour cette oeuvre, car ce n’était pas gagné d’avance il faut bien le dire, on lui attribuait également un côté plus sombre et la paternité de quelques coups tordus, à tort ou à raison.

Quoi qu’il en soit, à l’heure où il vient de quitter ce monde, force est de constater que tout le monde n’aurait pas forcément pu réussir ce qu’il a fait.

Le vide que Jean Kiffer laisse derrière lui est évident. Sans remettre en cause les qualités de ses équipes de la municipalité d’Amnéville, la carrure du personnage et son emprise étaient telles, que la reprise du flambeau ne sera pas aisée.

Voici la vidéo de ses voeux 2011 aux amnévillois, une réunion habituelle en début d’année, qui lui avait donné une certaine aura au niveau national.

Les amnévillois qui appréciaient Jean Kiffer se sentent un peu orphelins avec ce décès, certains n’ayant connu que lui au fauteuil de maire d’Amnéville.


Photos : Focalize, photographe professionnel

Rubriques

Sur le même thème

14 commentaires

  1. Je voudrais saluer la mémoire d’une personne d’exception.
    Au sens propre.

    J’ai croisé Jean Kiffer pendant plus de 25 ans. Il a été un de mes tout premiers clients. Tout jeune publicitaire j’étais venu lui proposer une affiche pour une de ses campagnes électorales. Son programme d’alors était la construction d’une station thermale et il trimbalait dans chaque meeting la maquette de sa station. Nous avions titré son affiche « oui aux bâtisseurs », et c’est ce qu’il était et ce qui restera de lui… un bâtisseur. Et une formidable énergie.

    Je l’ai cotoyé dans beaucoup de ses combats, de la défense de l’aciérie et du site d’Unimétal (avec Codésa) à la construction de chaque pierre du site touristique et thermal. Il avait un caractère (de cochon), souvent des idées bien arrêtées et une façon très personnelle de « discuter » d’un projet (du moment que vous étiez d’accord avec lui tout allait bien,…. et de toute façon vous n’aviez pas le choix…!), mais quelle énergie et quelle volonté !

    De surcroit il était à mes yeux ce qu’un responsable politique doit être : tout entier tourné vers les gens, le bien public, et pour lui, par dessus tout, sa ville. Il faut s’en souvenir et le dire : Amnéville (pas encore « les thermes ») a été une ville pilote au niveau social, il a inventé le RMI, pas un enfant d’Amnéville ne payait ses livres d’école et de collège, les anciens étaient encadrés, choyés, les équipements sportifs de sa commune faisaient rêver tout le monde…. Et même lorsqu’on se voyait à Paris à l’occasion, Amnéville était son seul et principal sujet. C’est bien simple : sa énieme ré-élection fut peut-être son plus grand hommage. Ré-élu au premier tour avec une participation record…. alors même qu’il n’y avait pas d’autre liste !! (« de toute façon, à quoi çà sert de se mettre en face pour prendre une volée » disait l’opposition…) Le docteur était en larmes au moment de la proclamation des résultats…

    Hommage à un grand Monsieur donc, qui incarnait, bien entendu, une certaine forme de politique « à l’ancienne » et qui n’avait peur de rien ni personne (il aurait surement fait proclamer un jour la « principauté indépendante et souveraine d’Amnéville »….. juste pour le plaisir). Si ses « combats » et ses « coups de gueule » laissaient parfois perplexes et faisaient causer et sourire au Café du Commerce, et « épataient » les journalistes parisiens…il restera … ce qu’il a fait, l’oeuvre de sa vie et le sens de son engagement public. Regardons et méditons.

    Je n’ai jamais rien réussi à lui vendre en matière de stratégie promotionnelle ou de communication. Il avait un vrai talent de visionnaire et ce qu’il faisait marchait tout seul (son seul échec fut peut-être sa roseraie…). “Mais pourquoi voulez-vous que nous fassions de la publicité – il disait : réclame… , les réservations pour jouer au tennis sont à six mois” (c’était au moment de l’ouverture de la brasserie du complexe et c’était vrai…. et 2 mois plus tard il accueillait les championnats du monde de quille…). “Faire de la communication pour Amnéville, inutile, les juges et journalistes s’en chargent (il disait “je développe un marketing négatif”….), et de toute façon le site est plein tous les week-end” (c’était encore vrai…, même si je regrette qu’il ne se soit pas laisser convaincre par moi ou quelqu’un d’autre à structurer une image ou les moyens d’une image de sa ville à “l’extérieur”. Elle le méritait, et à chaque fois que j’accompagnais des journalistes nationaux dans l’Est, je me faisais le plaisir de les faire passer par le Bois de Coulange…).

    Respect toubib. Et Salut Monsieur le Maire.

    Hubert Ehrminger

    Ancien Directeur associé du groupe Euro-RSCG
    Manager des agences du Grand Est.

    Directeur génénal du cabinet HE&A

    1. Bel hommage ! Amnévilloise de longue date, je suis très touchée par votre article qui résume parfaitement cet homme d’exception qu’incarnait pour nous le Dr Kiffer.
      Merci.

  2. NDLR : Nous republions ici, tel que nous l’avons reçu, le communiqué de presse du Sénateur Jean-Marc TODESCHINI, en réaction à la mort de Jean Kiffer :

    Amnéville vient de perdre son maire. Jean Kiffer était, comme beaucoup, un homme aux multiples facettes. Il était d’abord porteur de convictions politiques que j’ai toujours combattues . Il était aussi un maire aux ambitions immenses pour sa commune. Des ambitions qu’il mettait en œuvre en s’affranchissant parfois des règles administratives de la République et en agissant souvent de manière autocratique. Cependant, aujourd’hui, dans la vallée de l’Orne et bien au-delà, il faut reconnaître la réussite de ses projets : entre deux sites sidérurgiques en perte de vitesse, il a bâti un complexe touristique et de loisirs unique en France qui procure de l’emploi. Les Amnévillois lui en étaient reconnaissant et lui renouvelaient démocratiquement leur confiance à chaque élection .

    Aujourd’hui, mes pensées se tournent vers ses proches et ses concitoyens qui perdent un homme dont l’esprit obstiné et bâtisseur aura changé leur commune et leur vie. Je souhaite pour les Amnévillois et les Mosellans que le futur maire d’Amnéville sache perpétuer et développer son œuvre en évitant les écueils qui ont terni l’action du Dr Kiffer.

    Jean-Marc TODESCHINI
    Sénateur de la Moselle
    Premier secrétaire de la Fédération de la Moselle du PS

  3. le docteur KIFFER a fait de l or sur un tas de merde alors que d autres font de la merde sur des tas d or
    alors respec monsieur le docteur kiffer et condoleance a tous vos proches
    il va nous manquer notre kiki

  4. Ses réalisations sont incontestables
    Ses méthodes hors normes lui permettaient de franchir les obstacles comme personne
    Le « boss » s’en est allé et il va falloir continuer
    Le vide qu’il laisse est un défi pour ses adjoints
    Il vont devoir gérer le « bâti », sereinement en fédérant les « anti » et les « pro » Kiffer.

    Et c’est pas plus mal

    Au revoir M. Le Maire

  5. une grande perte pour amneville et pour la moselle et pour tout ceux qu il a fait pour sa commune condoleance a toute sa famille repose en paix mon chere kiki

  6. Comment ne pas saluer la mémoire d’un tel homme de génie et de convictions qui nous donne le vertige à vouloir comprendre comment il a pu, d’une source d’eau chaude dans laquelle adolescents nous faisions à des kilomètres de là le bain de minuit, un fleuve de projets. Chapeau bas MONSIEUR la encore vous allez réussir, à travers la reconnaissance et les hommages, à créer l’unanimité.
    Antoine Coran

  7. AMNEVILLOISE DE NAISSANCE ET DEMEURANT A VILLERS LES NANCY (54) JAI ETE TRES CHOQUEE DU DECES DU DOCTEUR JEAN KIFFER ET MAIRE D AMNEVILLE QUI A FAIS BEAUCOUP POUR CELLE CI CELA SERA UNE TRES GRANDE PERTE POUR LA COMMUNE ET SES HABITANTS . A TOUTE SA FAMILLE JE PRESENTE MES PLUS SINCERES CONDOLEANCES. REPOSEZ EN PAIX TRES CHER DOCTEUR.
    AU REVOIR MONSIEUR LE MAIRE

    KLEIN ISABELLE

  8. C’est avec une IMMENSE TRISTESSE que j’ai appris le décès
    de Monsieur le Maire d’AMNEVILLE et docteur ma mère.
    J’y ai habité de 1954 à 1980 à la Cimenterie d’AMNEVILLE.
    Ensuite bourlingué lors de construction de centrales nucléaires et depuis 2007, je suis dans le Périgord.
    Je n’oublierai JAMAIS toutes les projets réalisés par ce Grand Monsieur et ce, malgré toutes les peaux de bananes
    glissées à ses pieds par toutes les personnes envieuses et incapables d’en faire autant.
    AMNEVILLE est actuellement orpheline, ce sera très dur
    de pouvoir continuer sur la lancée.
    Mes Sincères condoléances à toute la famille ainsi qu’à
    la Ville d’AMNEVILLE

  9. c’est un homme que j’ai toujours admiré pour son courage et son dévouement, envers et contre tous, il a fait de sa commune un lieu de loisir, rencontre et ce en toute simplicité, Admiré par certains, jalousé par d’autre il a continué à faire progresser sa localité ; un homme que dis-je un GRAND HOMME avec toutes ses valeurs, ses coups de gueule… C’est une lourde tâche qui attend son successeur, si toutefois quelqu’un se sent aussi fort et aussi combatif que Mr KIFFER, mais oserais-je dire qu’il n’y a personne pour rivaliser,
    Mr KIFFER je vous tire mon chapeau, vous étiez un grand Monsieur, et vous laissez un grand vide !…

  10. Le Maire d’Amnéville fut toujours un homme atypique, généreux de coeur, courageux, vindicatif et si près de ses administrés ; son départ est une perte pour Amnéville mais aussi pour la Lorraine ; reposez en paix Monsieur le Maire, cher Docteur, toute votre famille, tout votre conseil municipal et tous les amnévillois sont fiers de vous et si tristes ; vous auriez pu rester encore quelques années avec eux tous, avec nous tous.

  11. Il aura falle samort pour qu’on lui reconnaisse des qualités

    Malhereusement,en ce bas monde ,on est pas fichu de faire,la différence entre avoir (DU CARACTERE) et avoir mauvais caractere

    En principe tous les gens de caracteres,ont bon coeur,ils savent etre pres des autres

    CIAO,DOCTEUR

  12. une très grande perte pour Amnéville et la moselle!
    bcp de politiciens devraient prendre son exemple pour son engagement auprès de sa population,et son ambition,qu’il a tjrs eu pour Amnéville!
    une forte personnalité,qui asu tjrs se battre,et suivre ses idées,et personne ne peut contester,le magnifique parc de loisirs qu’il a créer!
    grace à lui Amnéville,s’est fait connaitre à travers la France et l’étranger!
    j’espère que son successeur sera digne,de continuer,l’entreprise,qu’il en a fait d’Amnéville!
    tous mes respects MR LE MAIRE ET AU REVOIR!
    sincères condoléences à toute sa famille..

  13. Nous avons perdu un Maire,et le Père d’Amnéville. Il va nous manquer ; j’ai encore du mal aujourd’hui, à penser qu’il n’est plus parmi nous… C’était un Grand Homme. Personne ne pourra le remplacer. Sa gentillesse, son attention envers les gens, son aide qui leurs apportait, et beaucoup d’autres choses qui ont fait qu’il était Maire pendant 46ans. Amnéville sans Le Dr Kiffer ne sera plus le même Amnéville. Il a batti cette ville. En sa mémoire, il faudrait changer le nom du Centre de Loisirs, et écrire : ‘Centre de Loisirs d’Amnéville Jean Kiffer’. Il le mérite vraiment. Docteur : Vous nous manquez… Toutes mes sincères condoléances à la famille.

Laisser un commentaire

Fermer
X