Actualité locale & société

Le blason de Lorraine, une origine très lointaine

Dans le cadre de notre série d’articles sur les contes et légendes de Lorraine, voici l’histoire du blason de Lorraine, dont l’origine vient de l’habileté légendaire d’un descendant de Charlemagne.

parchemin contes et légendes

Dans le langage des blasons, les armoiries de notre région sont des “écussons d’or à la bande de gueules chargées de trois alérions d’argent”. Autrement dit, une bande diagonale rouge sur fond jaune, où se trouvent alignés trois alérions.

Qu’est-ce que des alérions ? et d’où vient notre blason ? Pour le savoir, il faut remonter 1 000 ans en arrière, puis chevaucher près de 5 000 km vers le sud-est…

Une origine très, très lointaine

Blason de Lorraine
Blason de Lorraine

C’était au temps des chevaliers. A cette époque, le seigneur de notre région s’appelait Godefroy de Bouillon.

Ce dernier avait tenté une expédition en Italie qui avait échoué. Prenant cet échec pour une punition de dieu, Godefroy décide de se repentir en partant à la première croisade de notre histoire, en 1099.

Ces croisades étaient organisées par le pape de l’époque, Urbain 2. Le but était de récupérer le tombeau du Christ à Jérusalem mais cette terre appartenait alors aux arabes musulmans, qui croyaient en un autre dieu que le dieu chrétien.

Ils étaient donc, pour les religieux de l’époque, des “hérétiques infidèles” qu’il fallait faire disparaître.

Après la prise de Jérusalem, il faut élire un roi pour la ville. Alors, Godefroy, qui aperçoit trois oiseaux locaux appelés alérions, se serait mis à prier dieu en ces termes :
Mon dieu, si vous voulez que je devienne roi de Jérusalem, faites en sorte que je transperce avec une seule flèche ces trois rapaces dans le ciel.

Puis Godefroy bande son arc, vise, tire et… transperce d’une seule flèche les trois oiseaux. Il serait alors devenu roi de Jérusalem, et aurait ajouté les oiseaux à son sceau en mémoire de son exploit.

Tel père tel fils

Cette histoire qui donne au blason lorrain une origine divine, a tout de même un fond de vérité. Godefroy de Bouillon, alors seigneur de Basse-Lotharingie (territoire qui s’étendait entre la Meuse et la Moselle) est réellement parti en croisade en 1099.

Mais en fait, Godefroy n’a jamais souhaité être roi de Jérusalem, alors qu’on le lui a proposé. Et il n’est jamais retourné en Lorraine, puisqu’il est mort à Jérusalem en 1 100.

Par ailleurs, la première trace du blason jaune et rouge qu’on connaisse ne date pas de 1099, mais de 1183, et se trouve sur le sceau du duc de Lorraine Simon 2. Les alérions, quant à eux, sont l’anagramme de Loreina, qui signifie Lorraine : rien à voir avec des oiseaux légendaires.

Blason de l'Alsace
Blason de l'Alsace

Il est possible que l’origine de notre blason se retrouve dans les armoiries de l’Alsace : une bande blanche sur fond rouge, avec trois couronnes de chaque côté de la bande. Il s’agirait donc d’une imitation.

La légende de Godefroy de Bouillon comme roi de Jérusalem remonte au 12e siècle et a été enjolivée par les poètes du 16e siècle. Elle est donc bien plus tardive que le sceau de Simon 2.

Mais il faut dire qu’avoir comme fondateur d’une région un potentiel roi de Jérusalem est une perspective séduisante, surtout que Godefroy était un descendant de Charlemagne.

Et comme par hasard, les légendes où Charlemagne est le héros sont très nombreuses en Lorraine…

Une légende qui mêle une aventure chevaleresque et le secours divin sur fond exotique offre une belle origine à notre blason. C’est peut-être la raison pour laquelle cette légende est une des plus connues en Lorraine.


Source : illustration : wikipedia.org

3 commentaires

  1. Cette explication est claire et très instructive.
    Mes collaborateurs et moi mêmes faisons des recherches aux fins de créer une fondation aux fins d’accompagner les acteurs ayant ou ayant eu des comportements remarquables vis à vis de la lorraine/ Lotharingie ( Très grande région actuelle).
    Vos recherches pourraient nous aider pour la définition héraldique dont nous avons besoin.
    Ce serait , en tout cas, une aide précieuse.
    Nous vous saurions reconnaissants de bien vouloir nous joindre à l’adresse ci dessus.
    Respectueusement
    Le Président
    A.B …

  2. Dommage qu’une personne contemporaine, en redessinant le blason, ai changé l’orientation de la bande partant du bas à droite vers le haut à gauche et maintenant du bas à gauche vers le haut à droite. Ou c’est l’imprimeur qui à monté ses films à l’envers et que personne n’a vu la différence?
    C’est dommage le dessin est très bien fait (merci à l’artiste de Nancy).

    JC57

  3. Instructif, mais complètement faux. Godefroy de Bouillon n’a jamais été notre seigneur. Il était Duc de Basse-Lotharingie, tandis que notre Lorraine actuelle, correspond à la Haute-Lotharingie. La Basse-Lotharingie correspond elle, à l’actuelle Belgique, au Grand-Duché de Luxembourg et à une partie des Pays-Bas. Néanmoins la légende des trois alérions tués d’une flèche est bonne. Mais confondre Godefroy de Bouillon (qui n’a absolument rien à voir avec notre région) et Godefroy II dit le Barbu, qui fut un de nos premiers Ducs est une démonstration d’un manque avéré de recherche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page