Actualité locale & société

Autoroute A31 bis : le gouvernement confirme le projet, avec une concession à péage

Le gouvernement a débloqué le dossier de l’autoroute A31 bis entre le péage de Gye et la frontière du Grand Duché du Luxembourg, le 12 février 2016. Il a également précisé l’agenda du projet.

Le scénario retenu pour cet axe autoroutier est celui d’une concession à péage pour l’ensemble des aménagements autoroutiers en tracés neufs, et pour les aménagements entre le Nord de Thionville et le Luxembourg.

Ce choix a pour objectif d’arriver au plus vite à une mise en oeuvre, c’est à dire avant 2030.

Le projet qui court sur 90 km inclut notamment la mise à 2×3 voies de plusieurs parties du tracé, et la création de nouveaux tronçons à 2×2 voies.

projet A1 bis
Le projet de tracé pour l’autoroute A31 bis. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Téléchargez la plaquette de description du projet A31 bis en cliquant ici pour d’autres détails.

Côté agenda, un comité de pilotage sera mis en place dès le mois d’avril 2016, de nouvelles études préalables seront lancées pour permettre une concertation locale réalisée avant fin 2017, présentant les différentes possibilités pour le tracé.

La concertation devra permettre notamment d’aborder :

  • ­ l’opportunité et les modalités éventuelles de réalisation d’une liaison entre Toul et Dieulouard, y compris l’étude de faisabilité d’un aménagement progressif par retraitement de la route départementale 611;
  • les modalités de la réalisation d’une liaison A30­ / A31 Nord en comparant plusieurs options de passage, incluant a minima l’approfondissement du tracé présenté en débat public par l’emplacement réservé dans Florange et l’étude d’une variante se raccordant à l’A30 plus à l’Ouest au droit de Hayange.

Côté budget, la fourchette pour les travaux de l’A31 bis s’établit entre 1,1 et 1,4 milliards d’euros.

Ville(s) / territoire(s) :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page