Politique & social

Tableau comparatif des programmes des candidats à Metz – Municipales 2020

Selon l’appétence, la connaissance du sujet, ou la stratégie politique pour l’élection municipale, chaque liste adresse une ou des réponses aux problématiques identifiées, aux habitants, aux associations, aux entreprises, aux corporations. Les propositions et leur formulation permettent d’identifier la vision globale de la vie et de la ville, mais aussi l’identité politique du candidat et de sa liste.

Nous nous attachons dans cet article à extraire des programmes officiels ce qui différencie les candidats aux municipales 2020 à Metz en matière de propositions pour chaque thème clé, afin d’établir un tableau comparatif facilitant la lecture croisée des électeurs cherchant encore à se décider ou à confirmer leur choix (près d’un électeur sur deux) entre les trois candidats encore en lice.

Chaque candidat cherchant à s’adresser à un maximum de “cibles”, nous avons délibérément écarté de ce tableau les engagements qui n’étaient pas caractérisés par des propositions concrètes. Affirmer simplement vouloir “aider” ou “soutenir” les uns et les autres sans préciser de quelle manière est une profession de foi difficilement vérifiable à terme ou sujette à interprétations. Les mesures des programmes ne précisant pas la teneur opérationnelle du propos, traduisible demain dans les faits, n’ont donc pas été retenues ici.

Les thèmes (ou regroupements) rassemblés ci-dessous sont les suivants (cliquez pour un accès rapide dans la page) : culture et loisirs, développement économique, enfance, enseignement, environnement – habitats – mobilités, santé, sécurité, social, sport, et enfin un aperçu des mesures liées aux pays et travailleurs frontaliers.


Culture et loisirs

Les candidats affirmant tous vouloir soutenir ou faire perdurer les événements culturels déjà en place (Constellations, les festivals, le projet DEMOS, etc…), nous avons écarté les propositions communes. Voici donc les propositions qui se différencient selon les listes candidates à Metz.

Xavier BOUVET
(UNIS pour Metz)
Françoise GROLET
(Bon sens pour Metz)
François GROSDIDIER
(Utile pour Metz)
– Vers la gratuité progressive des sites culturels emblématiques de la ville

– Transformer « Metz est wunderbar » en semaine transfrontalière avec les acteurs associatifs, économiques et institutionnels.

– Exonérer les librairies indépendantes de cotisation foncière

– Création d’une maison du théâtre

– Budget supplémentaire pour les médiathèques et création d’une semaine de la lecture

– Création d’un tournoi inter-quartiers annuel festif organisé avec les comités de quartiers

– Gratuité des sorties culturelles scolaires dans les lieux institutionnels messins

– Augmenter le nombre de résidences d’artistes dans les écoles

– Offre de cinéma alternative pour les projets associatifs, le
cinéma indépendant et local

– Nouveaux espaces de travail à loyer modéré, à destination des plasticiens et des artistes visuels locaux
– Relancer les fêtes populaires traditionnelles (fête du Graoully, fêtes de la Mirabelle)

– Création d’un comité des fêtes et des cérémonies

– Donner une place centrale au futur kiosque à musique

– Musée de la cour d’or gratuit pour les messins

– Création d’un parcours culturel patrimonial fléché dans la ville

– Création d’une Maison des sciences avec un planétarium
– Entrée gratuite au Musée de la cour d’or

– Création d’un pass séjour cultuel touristique

– Création d’un espace dédié à la culture scientifique

– Ouverture d’une médiathèque située au centre-ville

– Orientation de la commande publique vers les artistes locaux

– Mise en valeur de la ville grâce à un habillage lumineux pour les bâtiments

– Dépôt d’une candidature de Metz au dispositif “capitale de la culture”

– Remise en place du feu d’artifice annuel de la mirabelle au plan d’eau de Metz

– Transformer Outre-Seille en quartier médiéval d’artisanat d’art, relié aux Îles par un parcours d’artistes

– Développement des résidences d’artistes à l’école

– Parcs et aires de jeux dans chaque quartier

Développement économique

Emploi, commerce, attractivité de la ville, le développement économique est souvent transversal, chaque thème pouvant y contribuer. Les candidats ont présenté plusieurs propositions communes autour de la défense des commerces du centre-ville, des producteurs locaux et des artisans notamment. Les listes ont également en commun la mise en oeuvre d’une vitrine numérique pour moderniser l’offre commerciale et présenter les commerces, artisans et entreprises de la ville de Metz. A l’origine, tous les candidats d’étaient engagés à ne pas augmenter la fiscalité.

Xavier BOUVET
(UNIS pour Metz)
Françoise GROLET
(Bon sens pour Metz)
François GROSDIDIER
(Utile pour Metz)
– Opposition à la création de surfaces commerciales en périphérie

– Création d’une monnaie locale + accès labels pour favoriser les achats auprès des producteurs locaux

– En saison estivale, des marchés dans tous les quartiers

– Défense de l’emploi public et des services publics dans tous les quartiers

– Rénovation du marché couvert et de son isolation

– Création d’une structure publique/privé pour le rachat, la rénovation et la remise sur le marché des cellules commerciales vides (tarifs plus accessibles, surfaces plus adaptées)

– Créer un pôle d’excellence sur la mobilité et les motorisations alternatives

– Soutenir les producteurs locaux en facilitant l’accès au
foncier agricole et aux locaux commerciaux pour la vente directe des produits aux
consommateurs

– Inciter puis soutenir les entreprises qui s’engagent sur la transition écologique
– Favoriser les commerces en centre-ville plutôt que l’extension en périphérie

– Création d’un plan localisme pour les achats publics

– Création de « drive fermier »

– Soutien aux projets des créateurs d’entreprises

– Stratégie de communication et d’accueil des touristes, avec notamment la traduction de la documentation

– 2 heures de stationnement gratuit en centre ville (contre preuve d’achat dans un commerce de Metz)

– Gratuité de la navette N83

– Création de parkings et mise en place de zones bleues

– Baisse des tarifs de transports en communs (max 1€)

– Associer la future vitrine numérique avec une conciergerie pour retirer ses achats

– Mise en place de managers du centre ville

– Baisse de la fiscalité pour les ménages
– Stopper le développement des zones commerciales en périphérie

– Tarifs de stationnement “plus attractifs”

– Utilisation des cellules vacantes comme vitrines temporaires pour les artisans locaux

– Augmenter le nombre d’agents au service de l’emploi de la ville pour accompagner les futurs employés vers le marché mosellan et luxembourgeois de l’emploi

– Développer un pôle de compétences autour de l’énergie, des matériaux et des transports (clusters

– Amélioration des équipements du port de Metz

– Création d’une aire de jeux pour enfants au centre ville

– Mise en place de droit de préemption et de taxes sur les friches commerciales pour lutter contre les cellules vides

– Développer une halle gourmande au marché couvert

– Extension des espaces piétonniers le samedi

Enfance

Les candidats ont tous en commun de vouloir développer des espaces de jeux pour les enfants dans tous les quartiers de la ville, et le renforcement du bio pour les cantines scolaires. Pour les personnes plus âgées, les candidats ont également tous positionnés pour la création d’un service qui leur sera dédié pour faciliter la ville et l’accès aux services publics et de proximité.

Xavier BOUVET
(UNIS pour Metz)
Françoise GROLET
(Bon sens pour Metz)
François GROSDIDIER
(Utile pour Metz)
– Rénovation des centres sociaux culturels

– Alimentation 100% bio ou locale avec une alternative végétarienne quotidienne dans les cantines

– Gratuité des fournitures scolaires

– Créer des aires de jeux innovantes et inclusives dans les quartier

– Éduquer au bon usage du numérique

– “Casser le béton” et favoriser les aménagements inclusifs des cours d’écoles

– Améliorer l’accès aux crèches (élargissement des horaires, ouverture de places dans les
quartiers les plus demandés)

– Développerment de solutions de garde et d’activité hors temps scolaire et périscolaire
– Améliorer la pause des enfants scolarisés entre midi

– Réserver des places en crèche pour les parents seuls, en emploi ou en formation et accueil occasionnel pour les parents au foyer ou en congé

– Ouvrir le « Pass Metz Loisirs » à tous les enfants

– Cantine 100% alimentation locale
– Adaptation des plages horaire pour les centres d’accueil de la petite enfance (travail de nuit, weekend…)

– Développement de crèches halte garderie “en nombre suffisant”

– Développement des maisons d’assistant(e)s maternel(le)s

– Faciliter l’accueil d’enfants en situation de handicap

– Alimentation bio ou locale (avec alternative végétarienne quotidienne) dans les cantines (et un fruit local pour chaque enfant à 10h)

– Extension des animations estivales aux petites vacances

– Apprentissage de la natation renforcée dès la primaire et cours “bébés nageurs”

– Diagnostic individuel scolaire

– Cours de soutien et d’éducation à la parentalité, encadré par un conseil des droits et devoirs de la famille

Enseignement

Les trois candidats souhaitent une rénovation des logements étudiants au Saulcy et un rééquilibrage de l’offre universitaire et de recherche entre Metz et Nancy, par des biais différents. Ils proposent tous des programmes ou des instituts qui favorisent l’échange transfrontalier.

Xavier BOUVET
(UNIS pour Metz)
Françoise GROLET
(Bon sens pour Metz)
François GROSDIDIER
(Utile pour Metz)
– Maintien de la semaine de 4,5 jours à l’école

– Renforcement / création / rénovation de logements étudiants au centre de ville et au Saulcy

– Mise en place de classes biculturelles dans chaque quartier

– Construction de 4 restaurants scolaires (Borny, La Patrotte Queuleu, Bellecroix)

– Création d’un institut franco-luxembourgeois de formation supérieure

– Encourager le sport universitaire

– Développement d’une offre de formation aux langues du voisin renforcée pour les jeunes

– Mise en place d’une nouvelle relation entre Metz et Nancy (avec M. Klein) pour un rééquilibrage de l’offre universitaire et une nouvelle coopération
– Consultation citoyenne sur les rythmes scolaires, 4j ou 4j ½

– Ouvrir des classes bilingues franco-allemandes dès la maternelle

– Sécuriser les abords des établissements

– Développer la dimension transfrontalière du campus universitaie

– Favoriser l’accès à l’emploi et l’insertion
– Retour dès que possible à la semaine de 4 jours à l’école

– Rénovation des logements et du stationnement au Saulcy

– Rétablissement d’un conseil de la vie étudiante

– Création d’une maison de l’étudiant en centre-ville

– Création d’une école de la deuxième chance

– Création de nouvelles écoles bi-culturelles franco-allemandes

– Apprentissage des langues étrangères renforcé dès le plus jeune âge

– Reprise de l’autonomie de l’université de Metz en cas de désaccord avec Nancy

– Organisation d’états généraux de l’enseignement supérieur à Metz

Environnement, habitat & mobilités

Les candidats souhaitent tous améliorer la gestion des déchets de la ville et végétaliser la ville au maximum à l’aide de plantations d’arbres et d’arbustes le long des voies du Mettis, et sur les places. Ils prévoient également de valoriser les berges de la Moselle et de renforcer les moyens de l’ALEC (Agence Locale de l’Energie et du Climat).

Sur les mobilités, la mise en place de liaison inter-quartiers fait consensus pour augmenter l’intérêt de l’utilisation des transports en commun. Enfin, sur le développement du vélo, les candidats sont unanimes en ce qui concerne le développement des voies cyclables et des équipements.

Xavier BOUVET
(UNIS pour Metz)
Françoise GROLET
(Bon sens pour Metz)
François GROSDIDIER
(Utile pour Metz)
– Augmenter la fréquence et élargir les plages horaires des lignes existantes

– Nouvelle ligne de Mettis pour un accès à plus d’habitants

– Piétonniser la Fournirue et la rue des jardins

– 100% d’énergie renouvelable en 2040

– Stopper l’étalement urbain, densifier là où les terres sont déjà artificialisées

– Création d’un arrêté anti-pesticides

– Végétaliser massivement la ville (notamment haies mélangées arbres/arbustes près des écoles, des hopitaux et des cheminements piétons)

– Création d’un service municipal de protection animale

– Objectif 0 déchets dans les rues

– Actions de sensibilisation permanentes sur l’environnement (enfants, habitants, entreprises, agents des collectivités)

– Aide à l’isolation thermique des logements et à fournir une énergie renouvelable

– Préservation systématique du patrimoine naturel existant de la ville et développement de nouveaux espaces partout où cela sera possible

– Pas d’autorisation d’installation aux cirques avec animaux

– Création d’un caniparc par quartier pour améliorer la qualité de vie des animaux domestiques et réduire les incivilités

– Relancer l’Institut Européen d’Ecologie (éducation à l’écologie et adaptation des villes au réchauffement climatique)

– Mise en place d’une Maison de l’Habitat regroupant les services et
informations sur la rénovation des logements et les
politiques de l’habitat et de l’énergie : ALEC, ANAH, CAUE..

– Sécuriser les itinéraires piétons et les rendre plus accessibles aux personnes à mobilité réduite

– Mise en place de règles environnementales vertueuses pour tous les nouveaux
aménagements urbains et grandes réhabilitations

– Expérimenter un aménagement participatif du quartier Outre-Seille

– Création d’un parking entre le conseil régional et l’hôtel de police, adossé à un jardin de la biodiversité de 10.000m²
– Pas de nouvelle ligne Mettis

– Protéger les terres cultivables

– Rénovation du plan d’eau

– Entretien de la Moselle et de la Seille

– 1 arbre planté pour chaque naissance

– Création d’un dispensaire vétérinaire

– Aménager des parcs pour chiens

– Adapter les pistes cyclables pour éviter de créer des bouchons pour les voitures

– Aider les associations qui s’occupent des chats errants

– Embauche de gardes-champêtre dans la police nationale

– Amélioration de la gestion des déchets

– Lutte contre le gaspillage alimentaire, notamment à l’école

– Mise en place d’une charte de qualité pour la construction immobilière, avec des clauses environnementales

– Restaurer la nature dans les îlots de chaleur
– Nouvelle ligne de Mettis avec un mode de locomotion “propre”

– Végétaliser massivement la ville avec 3 000 arbres plantés par an

– Ne pas refuser systématiquement l’artificialisation des sols si le bénéfice emploi pour l’implantation d’entreprise se justifie

– Création d’éco-quartiers

– Obligation de terrasses végétales sur les nouveaux immeubles avec obligation du recours au photovoltaïque

– Valorisation de l’eau avec le transport fluvial (navette pour relier Moulins à Metz)

– Végétalisation des cours d’école

– Passage à l’hydrogène pour les transports en communs

– Informations sur la qualité de l’air, de l’eau, conseils diététiques à la population

– Suppression des barquettes en plastique dans les cantines

– Mise en place d’une patrouille environnementale

– Mise en place du plan 0 déchets

– Soutien à la rénovation thermique des habitations

– Ville du quart d’heure : tous les services de la ville à moins d’un quart d’heure de chaque habitant

– Relancer l’Institut Européen d’Ecologie

– Développement des maisons en bande avec jardinet ou grande terrasse

– Création d’un centre de méthanisation pour les déchets verts

– Généralisation des récupérateurs d’eau

– Augmentation du nombre de places de stationnement liées

– Limitation du prix de vente des opérations immobilières nouvelles

– Installation de bornes de recharge pour les véhicules électriques

– Création d’une délégation municipale au bien être animal

– Interdiction des cirques avec animaux sauvages

– Stérilisation des pigeons

– Relancer la ferme urbaine de Borny et les jardins familiaux

Santé

Les trois candidats apportent leurs soutient à l’Hôpital Legouest pour continuer à le faire vivre en tant qu’hôpital de proximité, en particulier de la maison médicale de garde qui s’y situe, trop méconnue, et qu’ils souhaitent renforcer, en même temps que le maillage par quartier.

Xavier BOUVET
(UNIS pour Metz)
Françoise GROLET
(Bon sens pour Metz)
François GROSDIDIER
(Utile pour Metz)
– Propose de faire évoluer l’hôpital Legouest vers un pôle médical pour le protéger

– Améliorer la qualité de l’air par la promotion des mobilités alternatives

– Gratuité des transports en commun en cas de pic de pollution

– Développement des moyens d’accessibilité aux bâtiments pour les personnes en situation de handicap

– Création d’une maison de santé communale
– Implantation dans les quartiers en carence de centres médicaux pluridisciplinaires

– Promouvoir la formation au secourisme pour tous

– Journées d’information et de dépistage des cancers
– Formation des citoyens aux gestes de 1er secours

– Amélioration de l’accessibilité des bâtiments messins aux personnes en situation de handicap

– Mise en place d’un dispositif d’aide à l’installation et d’attraction des professionnels de santé et des médecins fraîchement diplômés

– Développement de maisons de santé de proximité ouvertes 7 jours sur 7

Sécurité et tranquillité publique

Tous les candidats ont un objectif commun, ils veulent sécuriser la ville de nuit, mais les moyens / points de vue sur la façon de le mettre en oeuvre diffèrent. Ils souhaitent également une réorganisation de la police municipale en police de proximité.

Xavier BOUVET
(UNIS pour Metz)
Françoise GROLET
(Bon sens pour Metz)
François GROSDIDIER
(Utile pour Metz)
– Redéployer la police sur des missions prioritaires, sans augmentation d’effectifs

– Création d’un conseil de la vie nocturne (riverains/bars/restaurants)

– Brigade police municipale/nationale aux sorties de lieux de nuit et aux horaires à problème

– La nuit mettre en place des lieux sécurisés d’information, de contact, et de recharge de téléphone

– Créer une équipe de prévention de la tranquillité publique

– Campagne annuelle de lutte contre les discriminations gayphobes, lesbophobes, biphobes, transphobes et sérophobes

– Actions de prévention de la délinquance et éducation à la non-violence en lien avec les associations et les écoles
– Recrutement de 22 agents pour la Police Municipale (+25%)

– Renforcement de la vidéoprotection

– Exercice permanent du droit au rappel à l’ordre

– Poursuite systématique en cas d’infraction (affichage /dépôt sauvage de déchets)

– Action contre les violences faites aux femmes et enfants

– Rétablissement de la police municipale de nuit

– Lutte contre l’immigration clandestine, la radicalisation et le communautarisme

– Tolérance 0 et prévention 100%

– Création d’un conseil pour les droits et devoirs de la famille
– Recrutement de 20 agents de Police municipale dispatchés en journée dans les quartiers (îlotiers)

– Réorganisation de la Police Municipale

– Mise en place d’une brigade de surveillance de la voie publique pour lutter contre les incivilités, 365j/an et 24h/24

– Création de brigades spécialisées : canine, motocycliste, cycliste, et éventuellement équestre

– Installation de 1000 caméras de vidéosurveillance dans tous les quartiers de la ville

– Création d’une maison des polices à Borny

Social

Les candidats prévoient un soutien aux personnes âgées, que ce soit en matière de logement, d’accès à la mobilité et aux services publics ou encore de lutte contre l’isolement. L’aide est également portée aux personnes les plus démunies, chaque candidat apportent des solutions différentes mais dans un même but, améliorer la qualité de vie.

Xavier BOUVET
(UNIS pour Metz)
Françoise GROLET
(Bon sens pour Metz)
François GROSDIDIER
(Utile pour Metz)
– Création d’un village des solidarités

– Création d’une monnaie locale pour l’alimentaire, la mobilité et l’énergie des messins les plus démunis

– Réouverture de mairies de quartier et des maisons de services publics

– Créer un conseil des résidents étrangers

– Développer l’offre et les espaces associatifs pour l’activité des seniors au bénéfice de tous

– Jumelage des EHPAD avec les écoles (lien intergénérationnel)
– Mise en place d’un « pôle seniors » dans chaque quartier

– Lutte contre l’isolement des personnes âgées

– Création des ambassadeurs de l’accessibilité dans la ville pour les personnes en situation de handicap

– Maison de la solidarité, service pour les sans-abris avec un accueil spécifiques pour les femmes

– Renforcer le CCAS
– Logement pour personnes âgées autonomes

– Soutien fort au club du 3ème âge

– Revoir la typologie des logements sociaux pour mieux répondre aux besoins

– Tarification sociale des transports et autres services publics

– Réouverture de 4 mairies de quartier multiservices

Sport

La création de structure sportive est dans les projets de tous, skate parc, maison des activités physiques ou encore espace gymnique à Belletanche. Ils souhaitent également inciter dès le plus jeune âge à la pratique du sport.

Xavier BOUVET
(UNIS pour Metz)
Françoise GROLET
(Bon sens pour Metz)
François GROSDIDIER
(Utile pour Metz)
– Encourager la pratique sportive dans les écoles, les universités et en général le sport féminin

– Diminuer l’impact environnemental des grands événements sportifs messins

– Valorisation des critères éco citoyens ainsi que la dimension internationale

– Création une maison des activités physiques adaptées (situation de handicap, lutte contre les maladies chroniques par le sport)
– Créer des parcours dédiés à la course à pied, à la randonnée et au vélo

– Espace gym-douce dans les jardins et parcs

– Extension des horaires d’ouverture des piscines et programme « apprenons à nager avec l’école »

– Construction d’un skate parc couvert pour les sports de glisse et d’événements d’E-sports

– Les clubs sportifs locaux, qui fédèrent autour des valeurs du sport, recevront un appui renforcé
– Apprentissage de la natation dès le CP

– Création d’un espace gymnique à Belletanche, club house pour le stade de foot de la grange aux bois et skate parc couvert

– Aménagement d’une zone de baignade au plan d’eau, après accord de l’ARS

– Création des dimanches « sport-centre-ville »

– Amélioration de Metz plage et prolongation jusqu’à la rentrée scolaire

– Installation d’agrès extérieurs

Luxembourg / frontaliers

Xavier BOUVET
(UNIS pour Metz)
Françoise GROLET
(Bon sens pour Metz)
François GROSDIDIER
(Utile pour Metz)
– Création en gare d’un espace de services dédiés aux travailleurs frontaliers : informations sur les démarches administratives, les droits et services (crèches à horaires décalés par ex.)

– Défendre une augmentation des capacités du TER vers le Luxembourg (atteindre la dissociation fret/voyageurs sur l’ensemble du parcours et augmenter longueur des quais et trains)

– Proposer un éveil aux langues étrangères dans les crèches municipales

– Travailler à l’implantation d’entreprises luxembourgeoises sur le secteur de Metz
– Création d’une maison transfrontalière des services pour l’information des travailleurs frontaliers, des habitants et des entreprises

– Création de centres de télétravail en lien avec le Grand Duché de Luxembourg

– Création d’un centre culturel franco-allemand et transfrontalier en lien avec l’Allemagne, mais aussi le Luxembourg la Belgique et la Suisse, actif aussi pour l’apprentissage des langues
– Création d’un conseil transfrontalier de développement économique avec le Luxembourg

– Favoriser l’émergence d’une alternative de déplacement en direct vers le Grand Duché de Luxembourg : le monorail

– Formation de personnes en lien avec les besoins du marché du Grand Duché de Luxembourg

– Développement des laboratoires internationaux avec double diplôme en lien avec le Grand Duché

Pour consulter les programmes détaillés de chaque liste/candidats :


Les tableaux seront susceptibles d’être mis à jour s’il s’avère qu’une proposition concrète (d’importance) est passée à travers les mailles du filet. Version originale : 25/06/2020.

Ce travail a été réalisé en collaboration avec Hugo Romani et Perrine Gocel.

Ville(s) / territoire(s) :
Personnalité(s) :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr