Politique & social

Municipales 2014 en Meuse : un maire soupçonné de trucage

A Lignières-sur-Aire dans la Meuse, le maire de la commune, Guy Aubry, est soupçonné de trucage. Candidat sortant, il a été réélu dès le premier tour des dernières élections municipales de mars 2014.

voter-urne

L’affaire est relatée par L’Est Républicain.

Guy Aubry a été réélu dès le premier tour des dernières municipales, avec 28 voix sur 38 suffrages exprimés. Mais cette élection est contestée, notamment par Rémi Coutin, le Procureur de la République de Bar-le-Duc.

C’est un candidat opposé au maire qui aurait mis en lumière cette affaire.

Convaincu que Guy Aubry a accédé à l’urne pour la truquer, le candidat opposé a déposé deux plaintes, la première au Parquet de Bar-le-Duc et la seconde au Tribunal Administratif de Nancy.

En effet, quelques jours après l’élection du maire, 24 électeurs (sur 38 au total), ont attesté sur l’honneur avoir voté pour la liste opposée, toujours selon l’Est Républicain.

Le Procureur de la République de Bar-le-Duc a décidé de l’ouverture d’une information judiciaire pour fraude électorale. Le maire a, quant à lui, été placé en garde à vue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page