Politique & social

Film de la soirée électorale : chaos debout pour l’union centre/droite à Metz

Deuxième tour des élections municipales ce dimanche 30 mars à Metz. Revivez en son et en image la soirée de Marie-Jo ZIMMERMANN, la candidate de l’union UMP-UDI-MODEM, et de ses colistiers.

19h15. Marie-Jo ZIMMERMANN entre au pas de charge dans son local de campagne situé place Saint Louis, en plein cœur de Metz. A peine le temps de la saluer que la candidate UMP-UDI-MODEM s’enferme au premier étage avec ses plus proches conseillers. L’heure est visiblement grave, les quelques soutiens de la député de la Moselle qui commencent à s’amasser dans le local exigu n’en mènent pas large.

Marie-Jo Zimmermann enfermée au premier étage de son local de campagne
Marie-Jo Zimmermann enfermée au premier étage de son local de campagne

Au premier étage de la battisse, les discussions vont bon train. A peine visible à travers le vieux vitrage, Marie-Jo ZIMMERMANN a manifestement l’air tendue. De minutes en minutes, le dépouillement s’accélère et avec lui l’afflux de mauvaises nouvelles qui filtrent. Ses principaux colistiers, Patrick THIL, Julien HUSSON, Emmanuel LEBEAU, Martine NICOLAS ou encore Christine SINGER, la rejoignent au compte-goutte. Sans demander leur reste, ils foncent au premier étage pour soutenir leur championne.

19h40. Pendant ce temps, sur le trottoir d’en face une foule discrète, composée de colistiers et de sympathisants, s’amasse lentement. Ils sont bien loin d’exulter aux dernières lueurs du jour, visiblement la défaite trône déjà dans les esprits malgré l‘absence de résultat confirmé… 5 minutes plus tard à l’hôtel de ville, le maire prendra la parole pour annoncer la victoire.

Les sympathisants réunis sur le pavé
Les sympathisants réunis sur le pavé

20h. Une bonne partie des bureaux ont rendu leurs chiffres, tout s’accélère. Les premières estimations officielles commencent à arriver à la permanence, et les perspectives peu radieuses se transforment instantanément en tempête pour l’alliance de droite.  La défaite est actée par le petit comité. Malgré ce scénario connu de tous, il faudra attendre 45 minutes pour voir Marie-Jo ZIMMERMANN redescendre dans son local.

Pendant ce temps la déception est palpable sur les visages
Pendant ce temps la déception est palpable sur les visages

20h45. Les résultats consolidés donnent la liste d’union perdante de quelques 700 voix face à Dominique GROS (PS), mais devant Françoise GROLET, la candidate FN. La candidate UMP-UDI-MODEM prend la parole pour une courte intervention avant de s’isoler à nouveaux avec ses partisans.

Marie-Jo Zimmermann s'adresse à la presse
Marie-Jo Zimmermann s’adresse à la presse

Il faudra attendre plusieurs minutes après cette intervention pour enfin voir sortir les premiers colistiers de MJZ.

[soundcloud url=”https://api.soundcloud.com/tracks/142247568″ params=”color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_artwork=true” width=”100%” height=”166″ iframe=”true” /]

Emmanuel LEBEAU et Nathalie COLIN OESTERLE acceptent de confier leur impression à chaud. La déception est poignante dans leur discours.

[soundcloud url=”https://api.soundcloud.com/tracks/142247480″ params=”color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_artwork=true” width=”100%” height=”166″ iframe=”true” /]

Nathalie Colin Oesterlé pointe du doigt le fait que “le maire gagne en étant pas majoritaire sur la ville”…

[soundcloud url=”https://api.soundcloud.com/tracks/142247435″ params=”color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_artwork=true” width=”100%” height=”166″ iframe=”true” /]

Patrick THIL ne s’exprimera pas, visiblement affecté d’avoir approché de si près la victoire, après plusieurs mois de campagne, et plusieurs semaines à porter la parole de l’union sur le terrain.

L'attente fut longue devant le local de campagne de MJZ
L’attente fut longue devant le local de campagne de MJZ

Denis JACQUAT, membre du comité de soutien de  MJZ, livre quant à lui son analyse quelques minutes plus tard dans les locaux de la préfecture de Moselle. Il dénonce : “une victoire à la Pyrrhus du maire sortant”.

[soundcloud url=”https://api.soundcloud.com/tracks/142247246″ params=”color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_artwork=true” width=”100%” height=”166″ iframe=”true” /]

Marie-Jo ZIMMERMANN n’aura quant à elle pas souhaiter s’exprimer devant les caméras des plateaux de France 3 et Mirabelle TV au soir du second tour.

Pour suivre l’intégralité de la soirée de Dominique GROS, réélu maire de Metz, cliquez ici.

Rubriques
Ville(s) / territoire(s) :
Personnalité(s) :

Sur le même thème

Un commentaire

  1. Chaos debout ???? Vous avez déjà entendu parler du KO, terme de boxe ?

    le maire gagne en étant pas majoritaire sur la ville
    et les négations, vous connaissez ?

    A ce propos, si Mme Zimmermann avait gagné, elle n’aurait pas non plus été majoritaire.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X