Politique & social

Retour sur les candidats à l’heure du vote (photo + audio)

Ce dimanche 30 mars 2014 avait lieu le second tour des élections municipales, Françoise GROLET, Dominique GROS et Marie-Jo ZIMMERMANN ont tous les trois franchi les portes d’un bureau de vote. Tout-Metz était là, avec son micro, pour prendre la température lors de ce passage un peu particulier dans l’isoloir, un moyen de vous faire revivre cette journée…

Pour les trois candidats toujours en lice dimanche matin, les états d’esprit sont différents au moment de voter. A la lumière des résultats, désormais connus, nous vous proposons de revivre ces instants matinaux, où chacun a déposé sa propre enveloppe dans une urne, et se prépare à devoir attendre plus de 8h avant de connaître le verdict.

Marie Jo Zimmermann, inquiète du décalage horaire

Marie-Jo ZIMMERMANN s’est rendue à la salle polyvalente des Coquelicots pour glisser son bulletin dans l’urne.

Réglée comme une horloge, 10h sonnante,  la candidate UMP-UDI-MODEM pousse la porte du bureau de vote. Elle est la première des trois à s’enfermer dans l’isoloir.

« Bonjour Messieurs Dames… », la député de la Moselle accomplit son devoir citoyen tout sourire.

L’occasion pour nous de lui en demander un peu plus sur son état d’esprit du moment ; visiblement le changement d’heure est au cœur de ses préoccupations.

Marie-Jo Zimmermann après son vote au 2eme tour municipales à Metz
Marie-Jo Zimmermann après son vote au 2eme tour des municipales à Metz

Dominique Gros, tout en sérénité

Dominique GROS vote quelques minutes plus tard non loin de là, à l’école maternelle « Les Isles ».

Arrivé à vélo accompagné de son traditionnel feutre noir, il s’engouffre assez vite dans l’isoloir, et ne traîne pas sur place, juste le temps de nous glisser quelques mots.

Le maire sortant se dit serein quant à l’issue du scrutin, et se prépare à passer une journée en famille.

Dominique Gros à la sortie de l'isoloir ce dimanche 3 mars 2014
Dominique Gros à la sortie de l’isoloir ce dimanche 30 mars 2014

Françoise Grolet suit la consigne du parti

Françoise GROLET est la dernière candidate dont nous croisons le chemin. Il est 12h10, lorsqu’elle pousse la porte de la petite école Saint Martin située rue en Fournirue.

Sa journée se déroule au pas de course. Objectif : faire le tour de chacun des bureaux de vote de la ville avant la clôture du scrutin. Elle met en application la consigne du parti frontiste, pour tous les candidats en France.

Entre son vote et sa pose déjeuner, Françoise GROLET nous parle de sa journée marathon…

 

Françoise Grolet en train de voter dans l'école Saint Martin pour le 2e tour des municipales
Françoise Grolet en train de voter à l’école Saint Martin pour le 2e tour des municipales

Au moment où ils votent, la journée est loin d’être terminée pour les trois candidats, et un certain nombre de temps forts sont encore à vivre : l’attente, les bruits, les premières estimations, la confirmation et le moment où il faut aller affronter son résultat, victoire ou défaite.

Ville(s) / territoire(s) :
Personnalité(s) :

Un commentaire

  1. …quand Mme Grolet dit tout à la fin « non-stop » ! ça fait tout drôle ce franglais dans sa bouche, elle n’est plus au fn la dame ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page