Film de la soirée électorale : au cœur de la victoire de Dominique Gros

2e tour des élections municipales ce dimanche 30 mars à Metz. Revivez en son et en image la victoire de Dominique GROS, le candidat socialiste, et de ses colistiers.

19h30. Le maire sortant fait une première apparition furtive à l’hôtel de ville. Quelques poignées de mains et photos prises avec des sympathisants font office d’amuse bouche pour le candidat. Dans le même temps, le grand salon est baigné d’une torpeur étrange. L’incertitude règne alors que les chiffres des premiers bureaux de vote ont commencé à circuler.

La grande salle de l’hôtel de ville à quelques minutes de l'annonce des résultats
La grande salle de l’hôtel de ville à quelques minutes de l’annonce des résultats

Le candidat socialiste est donné vainqueur, mais tout peut basculer avec le dépouillement des derniers bureaux de votes, qu’on dit plus favorables à Marie-Jo ZIMMERMANN. René Darbois, colistier EELV, dévoile un sentiment : « bon, voir très bon » mais préfère attendre 20h pour laisser éclater sa joie.

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/142200268″ params= »color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_artwork=true » width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]

19h50. Dominique Gros sort en grand vainqueur de son bureau. Il traverse la salle comble sous les applaudissements d’une partie du public, tous n’étant pas nécessairement acquis à sa cause.

Dominique Gros en plein bain de foule
Dominique Gros, fraîchement réélu, en plein bain de foule

20h00. Au terme d’une folle traversée de la salle de l’hôtel de ville ponctuée de nombreuses poignées de mains et messages de félicitations, Dominique GROS monte sur le podium installé pour l’occasion. S’en suit un discours dans lequel il décrit un « résultat clair à l’issue de la triangulaire ».

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/142204261″ params= »color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_artwork=true » width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]

Dominique Gros en plein discours dans la grande salle de l'hôtel de ville
Dominique Gros fait un discours dans la grande salle de l’hôtel de ville

Quelques minutes plus tard, le maire réélu livre ses premières impressions au micro de Tout-Metz. Il confie : « c’est un moment de joie et le sentiment du devoir accompli ».

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/142207130″ params= »color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_artwork=true » width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]

20h15. L’équipe socialiste se met en route, direction la préfecture. Le trajet est marqué par de nombreux arrêts. Une Marseillaise est entonnée place d’Armes et le défilé de joie se poursuit pour les colistiers et les sympathisants au travers des rues de Metz.

21h. Après un passage par la case maquillage, le maire se prête au jeu des plateaux TV. En compagnie de Philippe Buron Pilâtre tout d’abord pour Mirabelle TV, puis sur le plateau de France 3.

Dominique Gros et Philippe Buron Pîlatre sur le plateau de Mirabelle TV
Dominique Gros et Philippe Buron Pîlatre sur le plateau de Mirabelle TV

Au sortir de la préfecture, Aurélie FILIPPETTI, colistière de Dominique GROS et Ministre de la Culture et de la Communication, décrit : « une grande satisfaction après une bataille difficile ».

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/142247334″ params= »color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_artwork=true » width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]

21h30. Dominique Gros et son équipe quittent la préfecture, mais la soirée est loin d’être finie. C’est dans un bar non loin, place de la Comédie, que la fête battra son plein. A en juger par cette photo, le maire de Metz savoure pleinement cette soirée électorale.

Dominique Gros perché sur une tabouret de bar harangue la foule, place de la comédie
Dominique Gros perché sur une tabouret s’adresse à la foule, place de la comédie

Enfin, le maire quitte les lieux, et laisse la fête se poursuivre parmi les partisans.

Retrouvez les résultats complets pour la commune de Metz en cliquant ici.

A lire dans la même rubrique :

Laisser un commentaire