Actualité locale & société

Projet de bus à hydrogène : l’Eurométropole de Metz se lance et s’associe

L’Eurométropole de Metz, l’UEM et le groupe John Cockerill, détenu par le président du FC Metz, Bernard SERIN, se sont engagés à collaborer sur un projet de création d’une filière d’hydrogène.

Ce projet très lié à la 3ème ligne du Mettis avec un investissement de plusieurs millions d’euros prévus pour le nouveau matériel et dans un 2ème temps pour le renouvellement des équipements des deux lignes actuelles permettra aux bus de l’agglomération de Metz de rouler à l’hydrogène, d’ici 2025, ainsi que les bennes à ordures ménagères.

Pour permettre cette transition écologique, en passant par la production, le stockage et la distribution de cet hydrogène produit à partir d’énergies renouvelables, les investissements sont lourds pour les trois partenaires avec 40 millions d’€ pour l’UEM et l’Eurométropole de Metz et 100 millions d’€ dans le Grand Est pour John Cockerill.

François GROSDIDIER, président de l’Eurométropole de Metz, détaille les investissements de ce projet et les infrastructures qui serviront à produire cette énergie propre, dont la ville de Metz bénéficiera à terme :

Ville(s) / territoire(s) :
Personnalité(s) :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page