Economie & emploi

Terra Lorraine, grand chantier franco-chinois amorcé

Ce vendredi 12 octobre 2012, tous les acteurs du projet Terra Lorraine se sont donnés rendez-vous sur le chantier de la future plateforme pour inaugurer les travaux qui ont débuté ce jour.

Pour en savoir plus sur Terra Lorraine, consultez notre article ici.

Crédit photo : Tout-Metz

Un chantier aura rarement fait autant sourire les personnalités locales. Pour assister aux premiers coups de pelleteuse, étaient présents Anne Grommerch, député de la 9ème circonscription de Moselle, Patrick Weiten, Président du Conseil Général de Moselle, mais aussi le maire d’Illange, Daniel Perlati, et le maire de Bertrange Guy Noël.

Pour fêter l’évènement comme il se doit, l’inauguration s’est faite en présence d’une délégation chinoise et de très nombreux invités, acteurs économiques et sociaux du territoire. Une fois le ruban symbolique découpé, c’est à un feu d’artifice qu’a eu droit la foule présente, avec la mise en marche des pelleteuses et autres engins qui ont symboliquement démarré le chantier.

Une inauguration solennelle où chacun des partis concernés a pu s’exprimer. Et les discours sont empreints d’optimisme. La nouvelle mégazone d’Illange-Bertrange devrait, d’après les élus locaux, redonner du dynamisme au département lourdement atteint ces dernières années, avec la mort lente de la sidérurgie.

« Ce projet est une grande opportunité pour notre territoire et notre pays. Il faut sortir de cette « sinistrose » qui est la nôtre », a déclaré Anne Grommerch, député de Moselle.

Pour le maire d’Illange, l’attente aura été longue mais récompensée. Daniel Perlati n’a pas hésité à rappeler au Conseil Général sa volonté d’accélérer la procédure concernant le futur port d’Illange, un port qui sera nécessaire en accompagnement de Terra Lorraine.

« Ce projet dépasse le cadre local, régional et même national. Il met Illange au coeur de l’Europe mais aussi de l’actualité », a ajouté Daniel Perlati.

Et chacun des intervenants a bien appuyé sur le fait que ce projet est unique au monde, qu’il constitue un nouveau modèle économique, qui ne s’appuie sur aucun exemple.

Une plateforme au service des PME

C’est la société Comex Holding qui est pour l’instant à la base du projet, et l’investisseur principal, avec la création de ITEC, plateforme qui se mettra au service des PME européennes et chinoises, pour permettre des partenariats et des échanges. Le Président de Comex Holding, Frédéric Basset, est revenu sur les fondements du projet et ses apports.

« L’ambition du projet ITEC est issue d’un constat : l’essor de la Chine ces 30 dernières années est le résultat des efforts de multinationales. Mais il persiste un déséquilibre dans les échanges. Les PME ont beaucoup de mal à accéder à ce marché ouvert. »

« ITEC devrait permettre aux PME d’Europe et de Chine de participer à ce marché, pour atteindre un flux d’échange symétrique et réciproque. »

Ainsi l’assemblée a pu apprendre que d’autres projets ITEC en Chine sont en discussion et en élaboration, pour rendre encore plus concrète la présence dans ce pays en voie de développement.

Le Président de Terra Lorraine, Régis Passerieux, a d’ailleurs rappelé que dans le contrat qui unit les sociétés chinoises au projet, il est obligatoire de recruter des cadres européens. Le bénéfice tiré de Terra Lorraine doit être au profit des deux entités, pour une réciprocité totale. Pour la région, il reste cet espoir des 3000 emplois annoncés à l’horizon 2014.

La plateforme, quant à elle, évoluera encore sur de nombreuses années pour grandir et accueillir toujours plus d’entreprises volontaires. Terra Lorraine s’ouvrira évidemment sur la Grande Région, particulièrement par sa situation géographique.

Patrick Weiten, Président du Conseil Général de la Moselle, a également noté les nombreuses adaptations auxquelles devra faire face le territoire, comme l’aménagement des infrastructures, de l’hôtellerie, de la restauration et de l’immobilier. Il s’est également réjoui de la mobilisation de l’ensemble du territoire autour du projet.

« Le politique rejoint l’économique au service du développement du territoire et de l’emploi. Il y aura des retombées dans tous les domaines : sociales, touristiques et économiques. » Patrick Weiten.

Il n’y a plus qu’à attendre de voir s’ériger la base de Terra Lorraine. La première pierre sera posée en décembre 2012, pour un début d’activité estimé en 2014.

Rubriques

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

En partenariat avec lemet.fr

Fermer
X