Actualité locale & société

Court Circuit : un nouvelle revue dans le paysage lorrain

La Lorraine compte une nouvelle revue trimestrielle papier indépendante dans le paysage médiatique local. La revue « Court circuit » vient en effet d’être officiellement lancée en ce mois de mars 2021.

Le concept de Court Circuit repose sur un numéro grand format par saison (environ 140 pages), et traite d’un seul thème par numéro. Pour le numéro de lancement, « Court Circuit regarde dans l’assiette des Messins et passe en revue ceux qui nous nourrissent. »

Court Circuit est une revue locale & artisanale de reportages de proximité à Metz et dans son bassin de vie. Au croisement de l’information, de la littérature et des arts graphiques.

Court Circuit s’auto-définit comme ceci

Court Circuit repose sur un modèle payant, en contrepartie de quoi le lecteur n’y trouvera aucune publicité. Il faudra débourser 19€ pour se procurer chaque numéro, et compter quatre numéros par an comportant chacun

« une centaine de pages de récits, de portraits, d’enquêtes, d’immersions… […] pour raconter l’époque et de raconter Metz et son bassin de vie en s’affranchissant de la dictature de l’instant, loin des flots de l’actualité superficielle »

A une époque de frénésie de circulation de l’information, et d’une instantanéité érigée en principe, voire en exigence, Court Circuit veut prendre le temps, et imagine que cette volonté correspond aussi à la demande d’un lectorat friand de qualité autant que de recul, peut-être même de légèreté dans les sujets, sans sacrifier pour autant leur intérêt.

« À l’exigence d’une écriture de qualité, s’ajoute le recours à toutes les formes modernes du journalisme : reportages dessinés, récits graphiques et illustrés, portfolios… Court Circuit, c’est l’avènement du grand reportage au coin de ma rue »

On pourra trouver la revue dans les librairies messines à partir du 29 mars 2021. Mais il est déjà possible de pré-réserver le premier numéro, ou même de s’y abonner pour un ou deux ans, et soutenir ainsi l’initiative, tout en se garantissant de recevoir les premiers exemplaires, et ce directement depuis le site web de la revue (cliquez ici).

Personnalité(s) :

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page