Politique & social

Moselle : ruée vers les centres de vaccination après les annonces d’Emmanuel MACRON

La campagne vaccinale tournait au ralenti depuis fin juin 2021. Cette période est révolue depuis les annonces d’Emmanuel MACRON, le président de la République, le lundi 12 juillet 2021. La décision d‘étendre le pass sanitaire dès août 2021, a provoqué une ruée vers les centres de vaccination. 

Point sanitaire à la préfecture de la Moselle le 15 juillet 2021. De gauche à droite : Sophie SIEGRIST, vice-président de la CPTS ; Lamia HIMER, déléguée territoriale de l’ARS Grand Est ; Laurent TOUVET, préfet de la Moselle et Marie-Odile SAILLARD, directrice des hôpitaux de Metz et Thionville

La plateforme Covax, qui informe sur l’épidémie et permet de prendre des rendez-vous de vaccination a été submergée d’appels lundi 12 juillet 2021 au soir à la suite de l’allocution présidentielle. 

En effet, d’une moyenne de 764 appels par jour, les agents ont dû répondre à 4 893 personnes en 24H. Les demandes concernaient pour moitié la prise d’un rendez-vous pour la vaccination, et pour l’autre moitié l’apport de précisions sur les mesures qui allaient être mises en place. 

4 000 rendez-vous pris en 24H

Les services en ligne de prise de rendez-vous comme doctolib ou sante.fr ont été pris d’assaut eux aussi, le lundi 12 au soir et le mardi 13 juillet 2021, pour obtenir un rendez-vous afin de se faire vacciner. 

Ainsi, 4 000 rendez-vous ont été pris en 24H. Ce sont les 20-40 ans qui se sont majoritairement inscrits pour se faire vacciner. Tous les créneaux de vaccination sur la Moselle sont réservés pour au moins deux semaines. 

Pour faire face à la demande, les centres de vaccination mosellans vont recevoir 40 000 doses de vaccin la semaine du 26 juillet 2021 et 45 000 à partir du 2 août 2021.

Privilégier la prise de rendez-vous pour se faire vacciner

Les centres de vaccination continuent à avoir des plages sans rendez-vous. Cependant, Marie-Odile SAILLARD, directrice des hôpitaux de Metz et Thionville, insiste pour que les gens continuent à prendre rendez-vous pour se faire vacciner.

“La prise de rendez-vous permet de s’organiser et d’éviter l’attente. On continue bien sûr les opérations de vaccination sans rendez-vous. Par exemple, mardi 13 juillet 2021, 375 personnes ont reçu un vaccin anti-covid à l’hôpital de Mercy à Metz dont 145 qui n’avaient pas réservé de créneaux. »

Marie-Odile SAILLARD, directrice des hôpitaux de Metz et Thionville

La cheffe des hôpitaux du département alerte également sur la hausse de l’agressivité des personnes venant se faire vacciner. Elle appelle donc à la patience

En effet, le personnel des centres de vaccination est réduit en raison des vacances d’été, alors que l’affluence des centres atteint sa capacité maximale. Cela peut donc entraîner de l’attente. 

La vaccination possible dans les centres commerciaux et les parcs d’attraction

La demande étant grandissante, des opérations de vaccination sans rendez-vous dans les centres commerciaux et parcs d’attractions du département vont être organisées plusieurs fois cet été 2021.

L’objectif est d’aller vers les populations qui ont eu accès à la vaccination en dernier, c’est-à-dire les 12-17 ans et les adultes âgés de moins de 60 ans. 

Ainsi, le centre commercial Auchan Semécourt, le B’EST à Farébersviller et le parc Walygator à Maizières-Lès-Metz vont accueillir des centres de vaccination éphémères. 

La professeure Sophie SIEGRIST, vice-présidente de la CPTS (Communauté professionnelle territoriale de santé), rappelle que les médecins de ville vaccinent aussi dans leur cabinet. Ce sont d’ailleurs souvent eux qui sont mobilisés dans les centres. 

Elle indique, par ailleurs, au micro de Tout-Metz, l’importance d’aller se faire vacciner et les différentes étapes à suivre si on a des doutes sur la vaccination, la consultation de son médecin étant à privilégier : 

Etat des lieux de la vaccination en Moselle

Lamia HIMER, déléguée territoriale de l’ARS Grand Est (Agence Régionale de Santé), détaille la situation vaccinale de la Moselle à la mi-juillet au micro de Tout-Metz :

53,5% de la population mosellane a reçu une dose de vaccin dont 65% des adultes. La deuxième dose de vaccin quant à elle a été injectée à 42% des habitants du département, soit 427 000 personnes. 

Les enfants de 12 à 17 ans sont les moins vaccinés, avec moins de 20% de la tranche d’âge ayant reçu une première dose de vaccin.

Ville(s) / territoire(s) :
Personnalité(s) :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page