535×280 TOP articles

Comité pour le nom définitif de la région : 15 citoyens tirés au sort parmi 2600 postulants

Le 2 février dernier, la région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine lançait un appel à candidatures pour constituer un groupe de 15 citoyens, qui sera en charge, avec 45 autres membres au sein d’un comité de réflexion, de plancher sur le futur nom de la région. Les citoyens avaient jusqu’au 9 février minuit pour s’inscrire.

La période des candidatures étant terminée, c’est l’heure du bilan. Au total, 2600 habitants de la nouvelle région ont postulé.

Quel nom pour la région ? Carte : préfecture du Bas-Rhin
Quel nom pour la région ? Carte : préfecture du Bas-Rhin

Puisqu’il fallait ne retenir que 15 de ces 2600 personnes, un tirage au sort par huissier a été effectué le 11 février.

Sur les 15 citoyens, la répartition est à quasi-parité, soit 7 femmes et 8 hommes. Pour tenir compte au mieux des territoires existants, un premier cycle a permis de tirer au sort 1 citoyen par département, soit 10 citoyens. Puis, pour les 5 restants, le tirage au sort a été effectué parmi les autres candidatures. La Moselle et la Meurthe et Moselle ont ainsi « hérité » d’un second citoyen chacune, alors que la Marne, en héritait de trois.

Les 15 citoyens ainsi désignés participeront aux 3 réunions du comité de réflexion, à savoir :

  • samedi 27 février, à Châlons-en-Champagne
  • samedi 5 mars, à Strasbourg
  • samedi 12 mars, à Metz

afin de prendre part aux travaux.

Le choix parmi 3 propositions fin mars

Trois dénominations devront être sélectionnées par ce comité, parmi les centaines de propositions récoltées depuis que l’on connaît les contours de la nouvelle région.

Dans le courant de la deuxième quinzaine du mois de mars, ces 3 propositions seront soumises à la consultation de tous les citoyens de la région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine.

Celle qui l’emportera sera alors validée par un vote officiel de l’assemblée du Conseil Régional, puis soumise au gouvernement pour acceptation, pour être, en théorie, entérinée officiellement courant juin.

On connaîtra alors avec certitude, le nom définitif de la nouvelle région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine, un nom qui, Philippe Richert l’espère, permettra à chaque citoyen des trois anciennes régions, de s’identifier pour écrire au mieux les premières pages du nouveau chapitre territorial.

A lire dans la même rubrique :

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *