Politique & social

Metz : le local du Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples vandalisé 

Le local messin du comité Moselle Ouest du MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples) a été victime d’un acte de vandalisme le dimanche 12 mai 2024.

« Un gros et lourd pavé a été lancé à travers une vitre avec suffisamment de force pour atteindre le mur du fond. Une des vitres de la porte a volé en éclats, la sécurité du local n’est plus assurée », expliquent les responsables dans un communiqué.

Crédit : MRAP Moselle Ouest

« Il ne fait aucun doute qu’il s’agit là d’un acte délibéré », précise le comité MRAP Moselle Ouest. En effet, le local du MRAP se situe au rez-de-chaussée d’un immeuble d’habitation. Il est invisible depuis l’extérieur, ce qui suggère que l’acte était prémédité. Une pré-plainte en ligne a été déposée.

Quels que soient les auteurs de ce méfait, ils doivent savoir qu’un tel acte n’est pas de nature à décourager les adhérents et adhérentes du MRAP. Ils entendent poursuivre toutes leurs actions de sensibilisation des plus jeunes mais aussi de l’ensemble de leurs concitoyen.nes contre toutes les formes et expressions du racisme et contre les discriminations. Ils continueront à se battre pour dénoncer partout où elles se produisent les atteintes au droit international, sources de guerres.

MRAP Moselle Ouest

« Je suis indigné et je condamne fermement l’acte de vandalisme perpétré ce dimanche 12 mai contre le local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples à Metz. Cet incident est inacceptable et va à l’encontre des valeurs de respect et de tolérance de notre commune. Metz est une ville ouverte et multiculturelle, où la diversité est une richesse à préserver. J’apporte tout mon soutien aux membres du mouvement contre le racisme et j’espère que les responsables de cet acte criminel seront rapidement identifiés et sévèrement condamnés. » a réagi François GROSDIDIER, maire de Metz et président de l’Eurométropole, dans un communiqué de presse ce lundi.

Loin d’être découragés, les membres du MRAP Moselle Ouest font part de leur volonté de continuer leur action en renforçant la présence du mouvement sur les réseaux sociaux et en continuant d’agir au quotidien.

Ville(s) / territoire(s) :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page